Dimanche 25 Août, 2019

Deux présumés voleurs lapidés par la population à Delmas

Attention ! Cette photo sert uniquement d'illustration à cet article.

Attention ! Cette photo sert uniquement d'illustration à cet article.

Les responsables du commissariat de Delmas confirment que deux présumés voleurs à mains armées ont été lapidés par la population civile le lundi 15 avril 2019 dans la commune de Delmas (zone de Delmas 65). Des agents de l’UDMO n’ont pas arrivé à temps sur les lieux et n'ont procédé à aucune arrestation.

Deux présumés voleurs, accusés d’avoir dépouillé un entrepôt alimentaire et mis à mort un agent de sécurité, ont été lapidés par des riverains dans la commune de Delmas. Un d'entre eux a été calciné, selon les informations recueillies des autorités locales.

Joints au téléphone ce mardi matin, les responsables du commissariat expliquent que ces individus lourdement armés dérobaient un entrepôt de provisions alimentaires, qui abrite aussi un bureau de transfert « Mon Cash », baptisé Paradis.

Toujours selon notre source, les cambrioleurs étaient au nombre de trois. Un d'entre eux a pris la fuite et les deux autres dont le nommé Germain Josué, n'ont pas pu s'échapper à l'assaut collectif des résidents de la zone. Ces derniers ont été lapidés à coup de pierres au beau milieu de la route.

La population avait par la suite tenté de mettre le feu sur un des cadavres à qui les gens ont reproché d'avoir grièvement blessé un agent de sécurité répondant au nom de Fritzner Jacob, toujours selon les précisions des autorités. Âgé de 48 ans, il a succombé à l’hôpital.

Dépassés par les évènements, les agents de l’Unité départementale de maintien de l'ordre révèlent qu’aucune arrestation n’a eu lieu suite à cet acte de justice populaire.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :