Deux levées de fonds en faveur de Guy Philippe disparu de l’internet

Les liens redirigent vers des pages inexistantes.

À deux reprises, des campagnes de levées de fonds en faveur de Guy Philippe ont évaporées de la plateforme « Go Fund Me ». La première, disponible à cette adresse, est montée jusqu’à 4666 $ américains avant de disparaitre alors que la seconde a recueilli seulement quelques dizaines de dollars avant de s’évaporer à son tour. Elle était disponible à ce lien.

La plateforme Go Fund Me n’a donné aucune explication sur les raisons de l’arrêt de ces campagnes toutes intitulees « Libérez Guy Philippe ». Personne ne sait donc si elles ont été supprimées à la demande de la justice américaine ou par Nathalie Philippe, la personne qui les a introduites.

Guy Philippe, fraichement élu sénateur de la Grand’Anse pour un mandat de 6 ans, a été arrêté 5 janvier dernier puis extradé vers les États-Unis. Il est accusé par les autorités américaines d’avoir trafiqué de la drogue et blanchi de l’argent. En détention depuis son extradition, il a rendez-vous avec la justice le 13 janvier.

Des voix se sont élevées dans le parlement et la société civile contre l’arrestation de Guy Philippe. Des manifestations violentes ont été enregistrées notamment dans la Grand’Anse.

Réagissant à cette arrestation, Pierre Esperance a fait état de ses ressentis. « Je suis heureux et triste », a expliqué le militant des droits de l'homme à Miami Herald. « Je suis heureux de voir que des gens comme Guy Philippe, qui essaient d'obtenir l'immunité pour entrer au parlement, n'auront pas la chance de le faire. C'est un bon petit pas dans la lutte contre la corruption et l'impunité dans le pays. Mais il n'est pas seul. Il y a beaucoup d'autres comme lui, bandits, criminels, trafiquants de drogue, qui ont été élus députés et sénateurs »

0 comments