Mardi 23 Avril, 2019

Deux infirmières d’origine haïtienne victimes de racisme au Canada

Deux infirmières d’origine haïtienne victimes de racisme au Canada. Photo : Firentis

Deux infirmières d’origine haïtienne victimes de racisme au Canada. Photo : Firentis

Vivianne Saint-Louis et Jasmine Gervais, deux infirmières d’origine haïtienne résidant au Canada, ont été la cible de propos racistes dans la nuit du 18 janvier.  Dans une intervention relayée par le site Internet Intexto, Vivianne Saint-Louis accuse un Préposé aux Bénéficiaires (PAB) avec qui, son compatriote et elle, auraient eu des antécédents. Le travail du PAB consiste à donner des soins de base aux patients.

« J’ai dans un premier temps averti le chef d’unité pour le mettre en garde »  affirme Jasmine dont la requête n’a pas eu de suite conséquente. En sortant du travail mercredi soir les deux employées ont retrouvé les pneus de leurs voitures crevés. Sur la vitre, un message a clairement expliqué : « Retourne dans ton pays, tu viens voler notre job. Je ne veux plus te voir à Youville. 1er avertissement. La prochaine fois je vais aller chez vous. Je vais te faire comprendre que ça va être tard pour toi… ».

Un message que Mme Saint-Louis interprète comme une menace de mort. Elle n’a pas hésité à alerter la police qui, arrivée sur les lieux, l’a conduit chez elle en toute sécurité. « Je dois bientôt déposer un rapport auprès des autorités policières afin de dénoncer ces exactions » déclare l’infirmière qui travaille depuis 9 ans à l’hôpital Youville.

Jasmine Gervais, quant à elle, prend très au sérieux ces menaces et se dit terrifiée depuis l’incident. « Je vis avec mes enfants à Terre-Borne. C’est à 4 minutes de la maison du préposé » raconte-t-elle.

Les infirmières dénoncent cet acte d’autant plus que les noirs sont en minorité dans le département où elles travaillent. Vivianne Saint-Louis a compté à peine 4 noirs qui travaillent dans l’hôpital qui regroupe un large personnel.  

Hadson Albert

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :