Mercredi 21 Février, 2018

Deux haïtiens tués en République Dominicaine

Deux ressortissants haïtiens tués en République Dominicaine. Photo: Loop

Deux ressortissants haïtiens tués en République Dominicaine. Photo: Loop

Jean Edmond et Jean Louis Dorélus, deux ressortissants haïtiens, ont été tués à coup de machettes par leur employeur en République Dominicaine. L’évènement s’est passé à Ondo Badje le 20 janvier dernier après que les deux frères et leur ami, Johnny Riché, sont allés réclamer leur salaire auprès de cet employeur. Johnny a été grièvement blessé, mais n’a pas succombé au drame.

« Nous sortions de la capitale Santiago et nous nous sommes arrêtés à Ondo Badje pour travailler parce que nous n’avions pas assez d’argent pour rentrer en Haïti » a affirmé Johnny Riché sur Caraïbes ce matin. Un dominicain leur a proposé de sarcler sa culture de pois.

« Une fois terminé nous sommes allés réclamer gentiment notre salaire. Le dominicain nous a mis en attente et est revenu quelques minutes après avec son fils et nous a lynché » a poursuivi Johnny qui a du faire le mort pour sauver sa vie. Les assaillants qui ont pris la fuite sont activement recherchés par la police dominicaine.

« L’un des fils du tueur a été arrêté » a fait savoir la sœur des victimes Géralda Dorélus qui vivait, elle aussi, en République Dominicaine. Les corps de frères Dorélus sont actuellement préservés dans une morgue de Lascahobas. Les membres de leur famille, à court d’argent, ne peuvent pas réaliser les obsèques.

Le père et la sœur font appel au secours des autorités pour les aider à trouver justice et enterrer dignement les dépouilles. Le Groupe d’Appui aux Réfugiés et aux Rapatriés (GARR) n’a pas les moyens pour répondre à ces besoins. L’un des membres du groupe a déploré la « légèreté de l’Etat haïtien dans le dossier ». Jean Edmond et Jean Louis Dorélus respectivement 20 et 22 ans ont, tous les deux, laissés leurs femmes enceintes.