Mercredi 16 Octobre, 2019

L'Etat haïtien n'était pas au Quatar pour vendre la dette Petrocaribe

Une délégation haitienne actuellement à Qatar pour parler de partenariat économique, d'investissement étranger, de renforcement de relations diplomatiques et bilatérales./Photo: Compte Facebook Edmond Bocchit.

Une délégation haitienne actuellement à Qatar pour parler de partenariat économique, d'investissement étranger, de renforcement de relations diplomatiques et bilatérales./Photo: Compte Facebook Edmond Bocchit.

Alors que le gouvernement que dirigeait le notaire Jean-Henry Céant est renvoyé depuis lundi 18 mars par la chambre basse, une délégation composée d’ex-membres de son cabinet ministériel se trouve au Qatar pour parler de partenariat économique, renforcement de relations bilatérales, entre autres.

Cette délégation en voyage à Qatar, situé dans la péninsule arabe, est présidée par ministre démissionnaire des Affaires Étrangères, Edmond Bocchit, du Gouverneur de la Banque Centrale, Jean Baden Dubois, de l’homme d’affaires, André Apaid, de l’Ordonnateur National, Charles Jean-Jacques et de Cliffort Réginald Nau, Conseiller du président Jovenel Moïse.

Ce voyage entrepris à Qatar, en cours depuis quelques jours, vise à chercher d’autres partenaires économiques dans d’autres régions, l’Afrique particulièrement, selon les explications fournies au Nouvelliste par Jean Baden Dubois. « Ce voyage rentre dans le développement d’un partenariat économique avec le Qatar », a-t-il confié au quotidien.

Contrairement à ceux qui croient que la délégation est au Qatar pour vendre la dette Petrocaribe, Edmond Bocchit a, de son côté, expliqué que l’objectif de cette visite rentre plutôt dans une logique de renforcement des relations diplomatiques, d'évaluation de la coopération bilatérale avec le Quatar et de diversifier la politique étrangère haïtienne et d’attirer d’autres investisseurs étrangers. 

« Il n’a jamais été question » de vendre la dette Petrocaribe au Qatar avec en contrepartie l’exploitation des mines d’or du pays par le Qatar, peut-on comprendre des propos d'Edmond Bocchit, invité à Doha (capitale qatarienne) par le Vice Premier ministre et ministre des Affaires Étrangères du Qatar, Mohammed bin Abdulrahman bin Jassim Al Thani.

Pour Edmond Bocchit, le progrès économique d’Haïti doit passer par les investissements étrangers sous forme de partenariat économique, ce qui conduire à la création d’emplois et de richesses, au renforcement des Petites Moyennes Entreprises (PME) et du secteur privé.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :