Dimanche 18 Août, 2019

Détonations au Bicentenaire et ses environs, le quotidien des usagers

Un vent de panique a soufflé en milieu de journée du mardi 13 août, à Portail Léogane et au Bicentenaire. Des tirs nourris ont été entendus, créant ainsi une situation de tension dans plusieurs coins. Une situation de tension, devenue le quotidien des usagers de cette voie, qui continuent d’appeler à un renforcement de la présence policière.

Il était aux environs de 1 heure de l’après-midi, quand les détonations ont été entendues dans toute la zone du Bicentenaire, à Portail Léogâne et à Martissant. Automobilistes, marchands et passants, les usagers de cette voie couraient dans tous les sens. C’était la panique la plus totale, selon ce qu'a observé un collaborateur de Loop Haiti.

Cette situation qui devient de plus en plus courante à l’entrée sud de la capitale haïtienn, où les gangs armés ne cessent d’imposer leur loi. L’écho des tirs dans la zone du Bicentenaire et ses environs fait partie désormais du quotidien des usagers de cette voie, qui mène à au moins quatre départements du pays.

« Nous sommes habitués à ces genres de situation. L’endroit est certes dangereux, mais on est obligés de s’y adapter », déclare un employé du Parquet de Port-au-Prince, situé à quelques pas du Village de Dieu, ancien fief du puissant chef de gang Arnel Joseph. Pendant plusieurs heures, la zone était presque déserte. Prudents, les automobilistes, évitent cette voie pour se protéger.

Lundi, un groupe d’individus lourdement armés, en provenance de Village de Dieu, avaient occupé le Boulevard Harry Truman, et y ont fait une véritable démonstration de force. Plusieurs citoyens dont un policier, ont été victimes de braquage. Certains habitants de la zone ont même fait état de cas de meurtre lors de la décente de ces hommes armés.

Notons que des forces de l’ordre ont été remarquées dans ces zones pour tenter de contrecarrer l’action des bandits. « Il y a eu des échanges de tirs entres les agents de la police nationale et les individus armés, mais aucune victime n’a été signalée », ont rapporté des témoins sur place.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :