Mercredi 1 Avril, 2020

Désormais, les Haïtiens ont besoin d’un visa pour aller en Argentine

Le ministre argentin de l'Intérieur, Rogelio Frigerio / Photo : El Intransigente

Le ministre argentin de l'Intérieur, Rogelio Frigerio / Photo : El Intransigente

C’est officiel ! L’Argentine impose désormais un visa de tourisme aux Haïtiens qui désirent entrer au pays. De plus, « Haïti est exclue [mardi 22 août, NDLR] de la résolution 189 de 1995 », selon ce qu’a annoncé le ministre argentin de l’Intérieur, des Travaux publics et du Logement. 

Selon les données officielles, au cours des cinq premiers mois de 2018, "il y a eu plus de rejets que pendant les périodes 2016 et 2017". La prévision pour cette année est une augmentation des rejets de 400% par rapport à 2017.

« Il convient d'exclure de l'annexe I de la résolution n ° 189/95 du ministère de l'Intérieur de l'époque et de ses amendements à la République d'Haïti afin que les ressortissants de ce pays respectent l'exigence de visas consulaires de la République argentine", soutiennent les autorités argentines. La résolution de 1995 (n ° 189) du ministère de l'Intérieur de l'époque a établi: « Les ressortissants des pays américains mentionnés à l'annexe I peuvent entrer dans le pays en tant que touristes, munis d'un passeport valide sans visa consulaire ». Haïti figurait jusqu’ici parmi les pays qui étaient mentionnés dans l’annexe I. 

Le ministre Rogelio Frigerio a ordonné conformément à la résolution 477/2018 publiée aujourd'hui dans bulletin officiel de l’Argentine, intitulé lanaciòn, que désormais les Haïtiens ont besoin d’un visa touristique. Cette nouvelle résolution ce mardi 21 août remplace celle de 1995.

La Direction générale du mouvement migratoire de la Direction Nationale des Migrations a observé [cette année] une augmentation des cas de citoyens haïtiens à manifester leur l'intention d'entrer en Argentine "en tant que touristes", mais que la plupart d’entre eux ne respectent pas les normes définies par la loi du pays. 

Cette décision rentre dans le cadre des politiques de l’Exécutif visant à réglementer l’entrée d’immigrants au pays mais aussi à garantir un transit sûr, ordonné efficace et agile », peut-on lire dans le journal argentin. Selon l’ambassadeur Pedro Von Eyken, « de Décembre 2017 à juillet 2018, il y a eu rejets d’admission en Argentine multiplié par cinq », peut-on lire dans un article publié par un autre media en ligne local. Conare a indiqué que « les demandes de statut de réfugié présentées par les Haïtiens ces dernières années ont pour la plupart été rejetées car elles sont considérées comme manifestement infondées », lit-on dans la presse argentine.

L'année dernière, 132 demandes ont été refusées, tandis que 10 demandes ont été refusées au cours des six premiers mois de cette année. Visiter l’Argentine à titre de touristes nécessitait des documents réguliers, une réservation d’hôtel ou une lettre d’hébergement et une quantité suffisante d’argent pour le séjour qui ne devrait pas dépasser 3 mois. 

Sources combinées : Bulletin officiel argentin

Conare

lanacion

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :