Mardi 19 Novembre, 2019

Des soldats dominicains violent le territoire, blessent des Haïtiens

Des soldats dominicains chargés de renforcer la surveillance de la frontière haitiano-dominicaine/ Photo: elnuevodiario, décembre 2017

Des soldats dominicains chargés de renforcer la surveillance de la frontière haitiano-dominicaine/ Photo: elnuevodiario, décembre 2017

Durant la journée du samedi 18 aout 2018, la ville de Belladère a connu de vives tensions. Des soldats dominicains ont foulé le sol haïtien et ont été impliqués dans des affrontements avec la population haïtienne. On compte plusieurs blessés dans les deux camps.

Les affrontements on commencé aux environs de 10 heures du matin jusqu'a 4heures de l'après-midi. Des haïtiens et conducteurs dominicains ont tenté de faire entrer des véhicules chargés de ciment sur le territoire haïtien de manière irrégulière. Empêchés, il ont eu recours aux agents de la brigade spécialisée de sécurité des frontières (Cesfront) qui a tiré. Neuf conducteurs dominicains ont été détenus, outre les cas de blessés enregistrés au cours des affrontements.

Le président Jovenel Moise, a appelé, dans un Tweet, les autorités haïtiennes à prendre les mesures appropriées pour faire respecter l'intégrité territoriale.

Tôt dans la journée du dimanche 19 août, le Directeur général de la Police nationale d’Haiti a annoncé sa visite sur les lieux des affrontements pour répondre à l’appel du président de la République. 

Cet épisode de violation du territoire haïtien vient d’agiter le débat sur les forces armées d’Haiti. Remobilisée le 18 novembre 2017, l’armée haïtienne est actuellement en phase de recrutement. Serait-elle capable de protéger l’intégrité du territoire?

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :