Lundi 14 Octobre, 2019

Des sénateurs veulent la révocation du Haut Etat-major des Fad'H

Dans une correspondance adressée au Président du Sénat de la République Joseph Lambert en date du 4 décembre 2018, les membres de la commission défense et des forces armées du grand corps demandent au ministre Enold Joseph de procéder à la révocation du Haut État- major et du commandant en chef de l’armée d’Haïti. Ils agrémentent leur position par le comportement jugé passif du Haut-Etat major. 

« Aucun rapport relatif à l’avancée de la FAd’H ne nous a été transmis, écrit la commission. Les sénateurs proposent que le Haut État-major soit remplacé par des militaires plus jeunes qui soient capables de s’adapter aux nouvelles réalités socio-économiques du pays.

« Nous souhaitons également que le prochain État-major soit multi promotionnel afin de mettre sur pied une armée professionnelle dont la mission sera de participer au développement durable et à mieux aider en cas de catastrophe naturelle, lit-on dans cette lettre portant la signature du sénateur du Nord Marie Ralph Fethière.

Le  Haut État –Major a été nommé par arrêté présidentiel puis installé au palais national en mars 2018. Il est constitué de :               

o             Général de Bridage Sadrac SAINTIL, FAD’H, Chef d’état-major Général

o             Colonel Jonas JEAN, FAD’H, Inspecteur Général

o             Colonel Jean-Robert GABRIEL, FAD’H, Assistant Chef d’ l’état-major G1/G3

o             Colonel Derby GUERRIER, FAD’H, Assistant Chef d’état-major G2/G4

o             Colonel Joseph Jacques THOMAS, FAD’H, Secrétaire de l’état-major Général

o             Colonel Fontane BEAUBIEN, FAD’H, Membre de l’état-major Personnel du Commandant en Chef

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :