Mardi 27 Octobre, 2020

Des scènes de casses et de pillages à Pétion-ville

Capture d'écran/ Vidéo: VOA, partenaire de Loop Haiti

Capture d'écran/ Vidéo: VOA, partenaire de Loop Haiti

Les mouvements de protestation antigouvernementaux ont viré au vinaigre dans la capitale. Sur leur passage, des manifestants réclamant le départ de Jovenel Moïse, ont tout saccagé.

A Pétion-ville, des protestataires ont tenté cet après-midi de vandaliser l'hôtel Karibe où, selon certaines rumeurs, il était prévu d'organiser la séance de ratification de la politique générale du Premier ministre nommé Fritz William Michel.

Toujours à Juvénat, non loin de l'hôtel, un autre groupe de protestataires se sont introduits à l'intérieur du Complexe 18 qu'ils ont complètement pillé. En présence de journalistes et d'autres témoins, des citoyens entraient et sortaient avec des produits cosmétiques, alimentaires entre autres.

Ils ont même emporté le contenu du coffre du complexe.

Quatre policiers, membres du Corps d'intervention et de maintien d'ordre (CIMO), sont arrivés sur les lieux un peu plus de 20 minutes plus tard. Ils ont pu arrêter l'un des hommes qui s'apprêtaient à sortir du bâtiment de l'entreprise.

« Après, nous allons entrer à l’intérieur de l’hôtel. Nous allons manger là où ils comptent organiser la séance », a déclaré l'un des pilleur au micro des journalistes de Radio Méga.

Actuellement, 6 h 30, une situation de clame apparent est revenu dans la zone. Quelques rafales d'armes sont entendus de temps à autres, mais la foule s'est dissipée. 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :