Dimanche 9 Août, 2020

Des proches de Youri Latortue dans le viseur de la justice

La police locale de la ville des Gonaïves a été instruite de rechercher et d’amener au parquet de la juridiction les nommés Moss Doumyck, Roody Maya Ady Gaston, Fritznel, Ti Youri, Roldy, Gracia Mergelus et Ti blanc ainsi connus.

Ces individus proches du sénateur Youri Latortue sont accusés d’être impliqués dans les incidents du 4 novembre à la cathédrale des Gonaïves lors de la célébration du saint patron de la ville Saint-Charles Borrommée, selon des mandats d’amener émis par le commissaire du gouvernement de la ville Me Sérard Gassius.

Le chef du parquet précise avoir visualisé à plusieurs reprises la vidéo circulant en boucle sur les réseaux sociaux montrant ces individus en train de malmener le président la plateforme des organisations pour sauver l’Artibonite dont le président Jacques Roubens Bordenave. Il a pu identifier les présumés auteurs de ces actes de violences, a dit le CG de la ville.

 

Un mandat d’amener émis à l’encontre du coordonnateur communal du parti  Ayiti An Aksyon Blaise Jean Pierre a été annulé. Le parquetier explique avoir procédé à l’annulation de ce mandat après des enquêtes qui révèlent la non-implication de Monsieur Blaise dans ces actes de violences.

M Gassius annonce que le dossier sera transmis sous peu au cabinet d’instruction pour les suites légales.

Entre-temps, des internautes et des religieux ont dénoncé ces actes jugés odieux qui ont désacralisé l’église. « L’église ne doit jamais être un lieu où l’on vient régler ses comptes politiques. Nous déplorons et condamnons vigoureusement ce qui s’est passé. C’est un incident grave et préoccupant. Nous sommes sensibles pour tous nos fidèles et tous les hommes qui doivent être respectés dans leur dignité », soutient l’évêque de l’Artibonite, Yves Marie Péan.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :