Dimanche 8 Décembre, 2019

12 ministères pour 6 ministres, "une politique d'austérité", dit Lapin

On assiste depuis unes semaine à un remue ménage au sein du gouvernement. Plusieurs ministres ont été remerciés alors que d’autres cumulent deux portefeuilles. 12 ministères sont ainsi entre les mains de six (6) ministres. "Une politique d'austérité", dit le PM Lapin. 

Le ministre démissionnaire des Affaires étrangères et des Cultes, Bocchit Edmond, a été installé, ce mardi 1er octobre 2019, dans ses nouvelles fonctions de ministre du tourisme par intérim. La cérémonie d’installation a été présidée par le ministre démissionnaire de la Justice et de la sécurité publique, Jean Roody Aly et s’est déroulée en présence notamment du directeur général et des cadres dudit ministère.

Dans ses propos de circonstance, le titulaire a.i du ministère du Tourisme s’est dit conscient du fait que sa nouvelle nomination intervient dans un contexte difficile sur le plan politique faisant remarquer qu’instabilité politique et tourisme ne font pas bon ménage.

Lundi 30 septembre, Joseph Jouthe a pris fonction en tant que ministre a.i de l’Économie et des Finances. Le ministre démissionnaire de l’Environnement vient remplacer au MEF Ronald Décembre. Le Premier ministre démissionnaire, Jean-Michel Lapin qui a présidé la séance, a expliqué que les récents changements opérés par le gouvernement sont avant tout d’ordre économique. Il évoque une volonté d’appliquer une politique d’austérité.

« La réduction de la taille du gouvernement s’inscrit dans le cadre de l’application d’une politique d’austérité », a indiqué Jean Michel Lapin.

Le ministre a.i de l’Economie et des Finances, Joseph Joute se dit conscient de la lourde tâche qui l’attend. Il évoque les indicateurs économiques macro-économiques qui sont tous au rouge. Monsieur Jouthe a promis d’appliquer une politique d’austérité, en saluant au passage le travail réalisé par son prédécesseur, Ronald Décembre.

Par sa part,  le ministre sortant des Finances, Ronald Grey Décembre a souligné que le contexte dans lequel il avait pris les rênes du MEF ne lui a pas permis de réaliser les grands projets relatifs aux changements nécessaires à la conduite et à la gestion efficiente des finances de l’État. Cependant, il s’est décerné un satisfecit  d’avoir sauvegardé un minimum d’équilibre dans la gestion des finances publiques et contenu le déficit budgétaire à un niveau acceptable pour ne pas aggraver le seuil de financement monétaire.

C'est dans un contexte de tension qu'on assiste à un remue ménage au sein du gouvernement. Plusieurs ministres démissionnaires ont été remerciés alors que d’autres cumulent deux portefeuilles.

Bocchit Edmond est à la fois titulaire du ministère des Affaires étrangères et celui du Tourisme. Le ministre de la Justice très controversé Jean-Roudy Aly est devenu ministre a.i. de la Planification et de la Coopération externe. Evelyne Sainvil, ministre à la Condition féminine et aux droits des femmes est nommée ministre a.i. des Haïtiens vivant à l’étranger.

Enold Joseph, ministre de la Défense est actuellement ministre a.i. du Commerce et de l’Industrie. Joseph Jouthe, ministre démissionnaire de l’Environnement, est ministre a.i de l’Économie et des Finances. Pierre Josué Agénor Cadet, ministre démissionnaire de l’Education nationale et de la formation professionnelle est devenu ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :