Mercredi 12 Août, 2020

Des ministères accusés de détournement des Fonds des Collectivités

(crédit photo : source gouvernementale)

(crédit photo : source gouvernementale)

Dans un véritable plaidoyer lancé mardi dernier, André Lafontant Joseph, fondateur du Groupe de Recherche et d'Intervention en Développement (GRIDE) est monté au créneau pour dénoncer le détournement des Fonds de Gestion et de Développement des Collectivités Territoriales.

Ces fonds institués par la loi de 20 août 1996 doivent permettre aux autorités locales d'appuyer tout projet allant dans le sens du développement des collectivités.

Les collectivités n'ont reçu aucun sou depuis tantôt 6 mois. Ce qui a des répercussions négatives sur le fonctionnement des administrations locales, confirme l'expert.

André Lafontant Joseph fustige « le silence suspect » de la Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratifs dans ce dossier (CSC/CA).

Il explique : « Environ deux ans que GRIDE a acheminé une requête formulant une demande d'audit au tribunal administratif sur la gestion des Fonds de Gestion et de Développement des Collectivités Territoriales (FGDCT), mais aujourd'hui encore on n'a jamais eu de réponse.

Selon la loi cadre créant ces fonds, tous les ans chaque commune devrait recevoir 900,000 gourdes. Les sections communales empocheront chacune 300,000 gourdes. Où est passé cet argent depuis des mois s'il n'a pas été détourné, questionne André Lafontant Joseph.

Ciblant le ministère de l'Intérieur et celui des Finances, le chercheur militant pour le renforcement des capacités des administrations locales estime à 1.5 milliards de gourdes le montant déjà détourné.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :