Mercredi 13 Décembre, 2017

Des milliers d’Haïtiens risquent d'être expulsés du Mexique

Photo: Jornadabc

Photo: Jornadabc

Pas plus que 1800 haïtiens sur 5400 sont munis d’un visa humanitaire délivré par le gouvernement fédéral en Basse-Californie. En effet, selon le président du Comité des citoyens pour la défense de Naturalized et Afromexic, Wilner Metelus, 3 600 risquent d'être expulsés par les autorités.

Le 30 septembre dernier la date limite pour les immigrants haïtiens d'obtenir une autorisation légale des autorités mexicaines pour séjourner au pays, a expiré. Cependant, des milliers d'haïtiens ayant déposé leur requête auprès des autorités n'ont eu aucune réponse.

Selon les révélations du président du Comité des citoyens pour la défense de Naturalized et Afromexic, la situation des haïtiens en Basse-Californie est compliquée, ces migrants sont presque sans abris. Wilner Metelus explique que beaucoup d’entre eux, en quête d’emploi ont traversé Mexicali pour se rendre à Tijuana. Ceux qui y sont restés, précise-t-il, vivent dans des zones marginalisées où la violence a droit de cité. 

En ce qui a trait à la santé, leur situation laisse à désirer, beaucoup d'entre eux souffrent de maladies contagieuses. Face à cette situation, M. Metelus lance un appel aux législateurs afin de les inviter à se prononcer en faveur de ces jeunes en difficulté.

« Haïti est le pays le plus pauvre du continent, après le tremblement de terre de 2010, plusieurs ouragans ont frappé le pays, alors le Mexique doit donner une chance à ces Haïtiens parce-quils ne peuvent pas retourner à leur pays », plaide Wilner Metelus. Retourner à la maison n'est pas une solution pour ces haïtiens, qui risquent de tomber entre les mains de trafiquants d'humains.

Rappelons que le gouvernement mexicain accorde un visa humanitaire à ces Haïtiens qui leur permet de travailler et de jouir de certains droits.