Samedi 24 Août, 2019

Des journalistes de Radio Dignité FM menacés de mort par des bandits

Radio Dignité, objet de menaces de morts, a fermé ses portes dans le département de l'Artibonite./Photo: Compte Facebook de la radio

Radio Dignité, objet de menaces de morts, a fermé ses portes dans le département de l'Artibonite./Photo: Compte Facebook de la radio

Snel Florexil, Directeur général de radio Dignité F.M, a décidé de fermer les portes de son média à cause des menaces de mort dont les journalistes font l’objet.

Des bandits armés, basés dans la localité de Savien, ont menacé de mort des journalistes de radio Dignité FM pour avoir déploré les actes de banditisme et de violence commis contre la population. Ces individus sont accusés du meurtre du prêtre vodou Wilfrid Thélusma, tué le samedi 18 mai dernier dans le département.

Lire : À Petite-Rivière, le gang de Savien kidnappe et tue un houngan

Au cours d’une opération conduite par les forces de l’ordre, un des membres a été appréhendé. Ce qui a piqué au vif les autres membres de ce gang qui continue de semer les troubles.  

Le Directeur général de la radio révèle que la PNH en a été informée mais il précise que les autorités policières n’ont rien fait pour redresser la barre. M. Snel Florexil a dû fermer les portes de son média. Venel Désir, Elinor Fleurant, ainsi que M. Florexil ont été menacés de mort par le chef de gang Arnel Joseph.

Un d’entre eux, habitué à intervenir sur les ondes de Dignité, a même promis au DG Florexil qu’il serait la prochaine victime. Ils accusent Florexil d'avoir aidé la PNH à capturer un des leurs. Selon les explications fournies par M. Florexil au quotidien Le National, ces individus armés ont des informateurs partout dans la commune.

Une plainte a été déposée en ce sens auprès des autorités de la police, poursuit-il.

Pradel Alexandre, coordonnateur de la Fédération des Journalistes de l’Artibonite, a condamné les menaces et demandé à la police nationale et à la justice de prendre les mesures qui s’imposent en vue de traquer les bandits.

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :