Lundi 18 Novembre, 2019

Des joueurs du Racing FC des Gonaïves, braqués à « Kafou Pèy »

Crédit photo/Page Facebook Racing FC des Gonaïves.

Crédit photo/Page Facebook Racing FC des Gonaïves.

Un bus transportant une délégation du Racing Football Club des Gonaïves a été attaqué par des individus armés, samedi 19 octobre dans la soirée à « Kafou Pèy », localité de la commune de Petite Rivière de l’Artibonite. Aucune blessé n’a été enregistré, mais les joueurs ont été dépouillés de tous leurs objets de valeur, même leurs équipements.

 

Les membres de la délégation revenaient du Parc Levelt de Saint-Marc, où ils disputaient un match avec le Club Baltimore dans le cadre d’un tournoi dénommé « Antistress ». Il était aux environs de 9 heures du soir, quand les joueurs du Racing FC des Gonaïves qui regagnaient leur fief, ont buté sur un groupe d’individus lourdement armés, au total six (6), dans la localité de « Kafou Pèy », Petite Rivière de l'Artibonite.

 

« Après avoir intercepté l’autobus, les malfrats nous ont conduit sur la route menant à Savien. Sur le chemin, nous avons été dépouillés de tous ! Heureusement, on ne nous a pas frappés », a rapporté Stevenson Guillaume alias « Ti Barezi », vice-capitaine de l’équipe.

 

Joint au téléphone par la rédaction de Loop Haïti, l’ailier droit de la sélection nationale masculine U-23 a souligné qu'un stock complet d’équipement a été également emporté par ces bandits armés, qui rançonnent les passants sur la nationale #1. Après leur forfait, ils ont laissé partir la délégation, qui était encore sous le choc. « Suite à la libération, les joueurs et les membres du staff technique se sont réfugiés au Commissariat de police de l’Estère », a expliqué Stevenson Guillaume.

Selon le responsable de communication et de marketing du club, Johnny Ferdinand, le tournoi dénommé « Antistress », a été mis sur pied par des dirigeants de Saint-Marc dans le but de garder en activité les clubs de première et de deuxième division évoluant dans le département de l’Artibonite, durant la période de turbulence politique.

Avec cette victoire 2-1 face au Baltimore de Saint-Marc hier samedi soir, le Racing Football Club des Gonaïves domine le groupe A de ce tournoi ». Cette competition se veut être un moyen de compenser la suspension depuis quatre (4) semaines du championnat national de première division (série clôture).

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :