Lundi 27 Janvier, 2020

Des Haïtiens élus aux municipales au Québec

De gauche à droite : Nathalie Pierre-Antoine, Frantz Benjamin, Jocelyne Frédéric-Gauthier. Collage photo : Rezo Montréal

De gauche à droite : Nathalie Pierre-Antoine, Frantz Benjamin, Jocelyne Frédéric-Gauthier. Collage photo : Rezo Montréal

À l’occasion des élections municipales organisées au Québec le dimanche 5 novembre dernier, pas moins de trois candidats d’origine haïtienne ont réussi à se faire attribuer un mandat.

Il s'agit de Frantz Benjamin, conseiller de ville dans le district électoral de Saint-Michel,  de Nathalie Pierre-Antoine, conseillère d`arrondissement dans le district électoral de Rivière des Prairies et de Jocelyne Frédéric-Gauthier, conseillère dans le district d`Auteuil.

Si ces trois places acquises représentent une petite victoire pour la communauté haïtienne, ils n'en font pourtant pas tout un plat. Car tous les trois conseillers sont réélus à leur propre succession.

Le site d’informations Rezo Montréal s’est proposé de retracer leur parcours.

D’abord, Frantz Benjamin, élu sous la bannière de l`Équipe Coderre, est conseiller de ville depuis 2009, et est devenu président du conseil municipal de Montréal en novembre 2013 et président de la Commission de la présidence du conseil. Poète, il détient un diplôme en communications et en lettres et a aussi fait des études en littérature et en administration publique. C’est en 1980 qu’il a immigré vers les États-Unis avant de s`établir définitivement à Montréal.

C’est dans la municipalité de Laval que Jocelyne Frédéric-Gauthier a  obtenu la faveur des électeurs (45.54%) face à quatre autres adversaires, dont une autre candidate d`origine haïtienne, Beby Beaubrun. Alors qu’elle a connu une défaite aux élections de 2009, enrôlée dans le Mouvement Lavallois, elle s’y est imposée en 2013 grâce à « son diversifié et son expérience dans l`administration publique ». Détentrice d’un baccalauréat Es-Art de l’Université du Québec, elle a fait des formations sur la gestion des services municipaux, les sciences sociales, l’immigration, les relations interethniques, les sciences politiques et l’administration publique.

En 2012, Nathalie Pierre-Antoine s’était présentée aux élections partielles sous le parti Projet Montréal dont la candidate Valérie Plante est aujourd’hui élue première mairesse de Montréal.  Elle a rejoint l`Équipe Coderre lors de l’élection de 2013 et a remporté la manche.  Elle a  siégé comme membre de la commission de la Ville de Montréal sur la culture, le patrimoine et les sports, membre du Conseil d’administration, du comité de ressources humaines et du comité gouvernance, éthique et développement durable de la Société de transport de Montréal (STM). Madame Pierre-Antoine détient une formation en nutrition et travaillé comme gestionnaire de risque dans un établissement de santé. Elle a immigré à Montréal à seulement deux ans d’âge.  

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :