Jeudi 21 Novembre, 2019

Le pays est sécuritaire parce que « minis lan gen 25 machin dèyè l »

Le premier ministre Jack Guy Lafontant.

Le premier ministre Jack Guy Lafontant.

Les propos de Jack Guy Lafontant par devant le Sénat, le 13 avril dernier, continuent de faire débat. Interpellé sur la recrudescence de l’insécurité, le chef du gouvernement a déclaré qu’Haïti est un pays « sécuritaire ».

Loop Haïti est allé récolter l’opinion de certains citoyens sur cette déclaration. À Pétion-Ville, les quelques citoyens interrogés fustigent à l’unanimité ces propos qui, selon eux, ne reflètent pas leur quotidien. « C’est une mauvaise pratique de comparer la réalité de son pays à d’autres en tant que dirigeant », laisse croire un fleuriste situé aux abords de la place Saint-Pierre.

Selon lui, le Premier ministre a toutes les raisons de dire que le pays est sécuritaire puisqu’il circule à bord de voitures blindées et est toujours accompagné d’un cortège armé. Plus loin, un marchand de chaussures partage la même idée.

Questionné sur la déclaration au cours d’un passage au Cap-Haïtien, Michel-Ange Gédéon a pris ses distances. « En tant que chef du Conseil Supérieur de la Police nationale, il a une appréciation différente de notre rôle technique au sein de l’institution », a martelé le DG de la PNH.  

Trois jours après ces déclarations, un vent de panique a soufflé sur Cité Plus et ses environs obligeant les riverains à rentrer chez eux. La Police nationale est intervenue et a affronté les bandits. Anel, l’un des puissants chefs de gang de Martissant aurait été atteint de projectiles, selon les déclarations de Berson Soljour.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :