Dimanche 13 Octobre, 2019

Des citoyens à Hinche remettent à la police leurs armes illégales

Armes illégales saisies par la PNH, juillet 2017. Photo : Fabienne Viltus - UN/MINUSTAH

Armes illégales saisies par la PNH, juillet 2017. Photo : Fabienne Viltus - UN/MINUSTAH

On n’a pas encore un rapport complet. Mais l’initiative a été suivie d’effet. Un groupe de citoyens à Hinche a remis volontairement leurs armes illégales aux responsables de la PNH au commissariat de la commune.

Ces décisions interviennent après une semaine de campagne de sensibilisation que la police et les autorités locales ont lancée dans la zone.

« On le fait dans toutes les sections » informe Marc-André Cadostin, le directeur départemental de la police interrogé par la Voix de l’Amérique. « Nous voulons faire du département un modèle en matière de sécurité. »

Les armes illégales en circulation en Haïti inquiètent la direction générale de la PNH. Selon Michel-Ange Gédéon, directeur général (DG) de la Police Nationale d’Haïti (PNH), « le marché international du trafic d’armes est évalué à plus de 700 millions d’armes légères en circulation. De ces 700 millions, a-t-il admis en juillet dernier, certaines se retrouvent malheureusement en Haïti. Mais les autorités haïtiennes ne se croisent pas les bras, elles se donnent les moyens pour y faire face ».

Alors que Michel-Ange Gédéon faisait ces déclarations, la PNH procédait à la destruction de 385 armes légères qui, pour la plupart ont contribué à des actes de criminalités ces dernières années.


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :