Jeudi 22 Août, 2019

Des changements à la PNH peu de temps après une visite du président

De nombreux changements ont été effectués au sein de la police nationale d’Haïti en moins de 24 heures ayant suivi la visite du président de la République Jovenel Moise à la direction Générale de la PNH. En effet, ce mercredi  01 août, l’inspecteur général en chef de la police nationale Ralph Stanley Jean Brice a procédé à l’installation de l’inspecteur général Joany Canéus à la tête de la direction centrale de la police judiciaire.

M. Canéus remplace à ce poste Normil Rameau qui y a passé 7 ans.

La cérémonie d’installation s’est tenue en présence notamment du directeur départemental de l’Ouest de la Police, Berson Soljour et du commissaire du gouvernement de la Croix-des-Bouquets.

Dans ses propos de circonstance, Ralph Stanley Jean Brice, a attiré l’attention du nouveau responsable de la DCPJ sur l’importance de ce poste.

Le nouveau Directeur central de la Police judiciaire a remercié le Directeur général de la Police nationale, Michel-Ange Gédéon, pour la confiance placée en lui.

L’inspecteur général Joany Canéus promet de se montrer à la hauteur de sa tâche tout en disant compter sur la collaboration du personnel et des policiers affectés à la DCPJ ainsi que des acteurs impliqués dans l’implémentation d’un état de droit dans le pays.

Changement également au niveau de la Direction centrale de la police administrative. L’inspecteur général en chef de la PNH, Ralph Stanley Jean Brice, a procédé également à l’installation du nouveau DCPA. Il a surtout invité Carl Henry Boucher à œuvrer de manière à assurer une plus forte présence policière à travers les rues.

Le nouveau Directeur central de la police administrative a remercié le directeur général Michel-Ange Gédéon de lui avoir confié ce poste important au niveau de la PNH. Carl Henry Boucher en appelle à la  collaboration de tous afin d’instaurer un climat sécuritaire dans le pays.

Rappelons que la police nationale d’Haïti a été accusée de passivité lors des événements malheureux qui ont secoué notamment la capitale haïtienne les 6,7 et 8 juillet derniers. Le Directeur général de la PNH a été invité au parlement en vue de donner des explications sur le comportement des policiers devant les violences, pillages et casses qui ont succédé à la décision du gouvernement de revoir à la hausse des prix des produits pétrolier.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :