Mardi 28 Janvier, 2020

Des artistes haïtiens s'alignent enfin aux revendications populaires

Le rappeur Izolan, l'un des signataires de la note des artistes / Crédit page Facebook du rappeur

Le rappeur Izolan, l'un des signataires de la note des artistes / Crédit page Facebook du rappeur

Une vingtaine d'artistes évoluant dans l'industrie musicale haïtienne sont sortis de leur silence pour prendre position face à la crise politique actuelle. Regroupés autour d'une structure dénommée "Kowalisyon Atis Ayisyen", ces professionnels de la musique disent apporter leur soutien aux revendications populaires et réclamant eux aussi, une "table rase".

Les artistes haïtiens ont longtemps fait l'objet de critiques pour leur silence sur cette que connait Haïti. A la fin du mois de septembre, 24 artistes de tendance différente, ont fixé leur position commune dans un communiqué de presse parvenu à la rédaction. La "Kowalisyon Atis Ayisyen" a d'abord salué le courage du peuple haïtien qui se met debout contre "ce système". Les artistes se disent eux aussi préoccupés face à la dégradation de la situation socio économique et politique du pays. "Le système politique et économique actuel est en train de détruire le rêve haïtien et d'anéantir l'espoir", ont-ils écrit.

Indiquant avoir pris leur temps pour réfléchir avant de se prononcer sur la crise, ces artistes, à l'instar de plusieurs autres secteurs, ont identifié la corruption et l'impunité comme les principales causes du malheur du pays et estiment qu'il est urgent d'arriver à une "table rase", puisque selon eux, la population n'en peut plus.

"Il est temps que les hommes politiques haïtiens acceptent leurs échecs. Le moment est venu pour que la richesse ne servent pas uniquement une catégorie de personne bien spécifique. Pour que la société civile joue réellement son rôle, et qu'une autre catégorie de leaders puisse prendre les rênes du pays et définir dans l'unité un nouveau projet de société", ont-t-ils fait savoir.

En ce sens, ces artistes décident de s'aligner aux revendications de la population qui, disent-t-ils, exigent une autre forme de gouvernance. "La nouvelle Haïti doit commencer inévitablement par la réalisation du procès Petrocaribe et doit nous permettre d'éradiquer les fléaux de la corruption et de l'impunité", a insisté "Kowalisyon Atis Ayisyen".

Notons que ce communiqué de presse arrive à un moment où les artistes haïtiens font l'objet de vives critiques, pour n'avoir pas pris position à temps. Pour certains internautes, cette prise de position arrive trop tard. Signalons que le nom de nombreux autres artistes et autres membres de l'industrie musicale haïtienne ne sont pas figurés au bas du document.

Ci-dessous la version originale du communiqué de presse

KOMINIKE POU LAPRÈS

Pozisyon Atis Ayisyen Yo Sou Konjonkti Sosyal, Politik ak Ekonomik K ap Brase Bil Peyi A

Pòtoprens, 29 sektanm 2019.- Nou menm atis, ki reyini anndan “Kowalisyon Atis Ayisyen”, epi soti nan zantray popilasyon an, salye kouraj pèp ayisyen an, patikilyèman jenès la, ki deside leve kanpe pou rele anmwey kont yon sistèm politik ak ekonomik k ap detwi rèv li  chak jou k ap pase. Yon sistèm peze souse ki kanpe dan di pou aneyanti espwa l antanke pèp ki gen yon bèl listwa.

Depi kèk tan, atis yo remake sitiyasyon peyi a ap degringole ak tout boulin. Antanke ayisyen otantik, se ak anpil lapenn atis yo ap konstate kantite moun k ap pran lari pou di yo bouke ak grangou, ensekirite, chomaj, eksklizyon sosyal,  koripsyon, batay pou  pouvwa elatriye. Jounen jodia, pèsonn pa ka ap fè mawonaj fas ak responsablite yo chak genyen devan yon peyi ki rele n chè mèt, chè mètrès men k ap depafini nan yon kriz sosyal, politik ak ekonomik depi plizyè mwa. 

Aprè plizyè chita pale pou analize sitiyasyon an nan tèt frèt, “Kowalisyon Atis Ayisyen”yo, menm jan ak anpil lòt sektè nan vi nasyonal la, idantifye KORIPSYON ak ENPINITE antanke prensipal kansè kap wonje peyi a. 

Atis yo reyalize se 2 eleman sa yo ki mete peyi a nan eta malouk li ye a, kote anpil pitit li ap kouri kite l pou al chache lavi miyò lòt bò dlo. Youn nan pi gwo prèv manifestasyon koupe fache pèp la ak kansè sa a, se leve kanpe nasyonal kont operasyon dilapidasyon fon « PETROCARIBE » a ki te destine pou amelyore kondisyon lavi popilasyon an. 

Atis yo te pran tan pou reflechi, koute lòt grandèt ki gen eksperyans avan yo pran yon pozisyon  sou konjkti a. Rekil sa a ki te nesesè paske li ede atis yo reyalize konbyen li ijan pou kat la rebwase paske  popilasyon an pa kapab soufri ankò. 

Li lè li tan pou tout aktè politik yo, reyalize yo tout echwe e popilasyon an pa wè chanjman l ap chache a bò kote yo. Li lè, li tan pou richès peyi a sispann sèvi yon sèl kategori moun. Li lè, li tan pou sosyete sivil la jwe wòl li kòmsadwa nan patisipe nan devlopman peyi  a ki sou wout pou l disparèt. Li lè, li tan pou majorite ki pè pale a pran desten l an men nan anpeche yon seri politisyen kowonpi, san vizyon ni etik kontinye akapare pouvwa pou anrichi tèt yo. Li lè, li tan pou yon lòt kategori lidè pran tèt peyi a pou defini, nan inite ak tèt poze, yon pwojè sosyete vyab ki vize byennèt chak ayisyen menm jan papa Dessalines te swete l la. 

Nan sans a, “Kowalisyon Atis Ayisyen” yo deside pran pozisyon bò kote pèp la k ap mande yon lòt fòm leta ki chita sou jistis sosyal, kote se moun ki kapab e ki pat gen men yo tranpe nan vye zafè pandan 30 dènye ane yo ki dwe pran tèt peyi a. 

Ayiti tou nèf sa a, Atis yo kwè li dwe kòmanse ak reyalizasyon pwosè PETROCARIBE a ki pral senbòl pou pèp ayisyen an koupe fache ak koripsyon, enpinite epi politisyen abolotcho.

“Kowalisyon Atis Ayisyen” yo ap renouvle angagjman yo pou kanpe bò kote pèp la jouk mayi mi, jiskaske Pwosè PetroCaribe a fèt, koupab pran kòd epi Leta tou nèf nou vle a rebay peyi nou an yon lòt eskanp figi.

Ayiti se pou nou tout. Aba koripsyon. Aba Enpinite. Viv yon Ayiti tou nèf!

Siyati:

1.- Lord Kinomorsa Divers ( king Kino ), 2.- Ricky Juste, 3.-  Kenny F Desmanges, 4.- Telfort Stevenson ( Atros), 5.- Jean Leonard Tout-puissant (Izolan), 6.- Joseph Zenny Junior, 7.- Jean Herard Richard (Richy), 8.- Daniel Fils Aimé (Tonton Bicha), 9.- Patrick Handal, 10.- Misty Jean,11.- Eders Stanis (Pipo), 12.- Roberto Pierre Paul( Berto Bel Plezi), 13.- Fredo (Kanpèch), 14.- Junior Bonheur, 15.- Donald Joseph(FreshLa), 16.- Ernst Vincent, 17.- Theo Jadotte, 18.- James Telfor(Pilan), 19.- Pierre Louis Frederic, 20.- Djud Kelyton Pierre, 21.- Rolls Lainé, 22.- Emmanuel Pierre (MannoBeats), 23.- Arly Larivière, 24.- Jude Jean.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :