Vendredi 25 Septembre, 2020

Des artistes haïtiens à la fête du vodou au Bénin

Plusieurs artistes haïtiens dont le prêtre vodou Erol Josué, participe jusqu’au 22 janvier 2017 aux « Rencontres d’ici et d’ailleurs » et à la célébration de la fête nationale du vodou au Bénin.

Le Bénin a ouvert, depuis 10 janvier, son ventre à Haïti. Ce pays de l’Afrique de l’Ouest propose à l’occasion, et ce jusqu’au 22 janvier, plusieurs manifestations axées sur la  promotion du  « tourisme de mémoire », redessinant ainsi l’histoire de la traite transatlantique, de l’esclavage. Cet évènement, tout en retissant  les liens culturels communs entre les deux nations, est ponctué de conférence-débat (sur le vodou comme patrimoine culturel pour les deux pays), d’expositions de photos, d’activités musicales. Danse, chant photographie font battre intensément  le cœur du Bénin.

Et pour célébrer en grande pompe cette 24e fête nationale du vodou à Ouidah, plusieurs artistes –toutes expressions confondues– se retrouvent sur la terre ancestrale béninoise pour « prendre part à d’importantes échanges culturelles et touristiques ».

Au rang de cette palette de créateurs  à l’affiche, l’on retrouve Erol Josué qui conduit la délégation haïtienne  composée des membres du Bureau National d’Ethnologie et du Ministère du Tourisme. Le célèbre interprète de chants sacrés a officiellement ouvert, mardi 10 janvier,  la festivité par un concert musical  à l'esplanade du musée d'histoire de Ouidah (Fort Portugais). Il a accompagné sur la scène la danseuse et chorégraphe Linda Isabelle François.

Sont également à l’honneur Josué Azor, auteur d’une série photographique intitulée « Noctambules »  lancée en Haïti en 2013 et de l’exposition « Racine ».  Claude Saturne (musicien), l’anthropologue Walex Pierre, le sociologue Jerry Michel. Des journalistes de médiaux internationaux (TV5Monde, rfi, etc.) semblent au rendez-vous, couvrent cette manifestation artistique attractive qui ouvre par ailleurs une belle fenêtre sur les « Rencontres d’ici et d’ailleurs »-Act 1, évènement initié par Silvana Moï Virchaux.  

« Laboratorio Arts Contemporains met l’humain au cœur de la question artistique », a-t-elle déclaré sur la toile. 2017 est tout un paquet de belles initiatives culturelles que Silvana Virchaux veut déballer pour le grand public.

Celle qui défend toujours Haïti et sa culture promet de ramener des dignitaires béninois du vodou sur le sol haïtien. Laboratorio Arts Contemporain ne se laissera surtout pas gagner par la désolation politique que les autres secteurs vendent.  

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :