Samedi 30 May, 2020

Des acteurs condamnent l’opération de démolition menée à Pèlerin

Photo: Radio Haiti News

Photo: Radio Haiti News

Des acteurs de la société réagissent à l’opération de démolition effectuée dans la localité de Pèlerin 5, la semaine dernière. Plusieurs maisions ont été détruites sur ordre du commissaire du gouvernement de tribunal de Port-au-Prince. 

L’ex-premier ministre Evans Paul qualifie de maladresse de la part du gouvernement l’opération de démolition de maisons menée la semaine dernière dans ce quartier par la police. Selon Evans Paul, les autorités auraient dû, de préférence, discuter avec les familles concernées en vue de trouver une entente avec ces dernières pour les déplacer.

Il faut souligner la nécessité pour le gouvernement d’éviter ce genre de situation qui risque de créer des tensions inutiles dans le pays.  La directrice exécutive de la Fondation Je Klere, Marie Yolène Gilles, assimile à une persécution contre les citoyens concernés l’opération de déguerpissement orchestrée à Pèlerin 5. 

Madame Gilles rejette la thèse selon laquelle les maisons de ces citoyens situées à proximité de celle du chef de l’État représenteraient une menace pour la sécurité de la famille présidentielle. 

Pour Anthonal Mortimé, c’est plutôt la présence du chef de l’État dans la zone qui met les habitants de Pèlerin 5 dans l’insécurité. Il dénonce la violation du droit de ces citoyens.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :