Dimanche 15 Décembre, 2019

Vous avez jusqu’au 31 décembre pour vous procurer la CIN Dermalog

Dermalog : les citoyens haïtiens ont jusqu’à 31 décembre pour se munir de la nouvelle CIN

Dermalog : les citoyens haïtiens ont jusqu’à 31 décembre pour se munir de la nouvelle CIN

 

« Un délai expirant le 31 décembre est accordé aux citoyennes et citoyens ayant au moins 18 ans pour se procurer leur nouvelle carte d’identification nationale au bureau de l’ONI le plus proche », lit-on dans un communiqué du ministère de la justice et de la sécurité publique rendu public le 17 septembre 2019.

« Cette nouvelle carte d’identification nationale qui est émise par l’ONI remplace la précédente. Elle sera reconnue et acceptée par toutes les institutions publiques et privées du pays sur simple présentation », assure le ministre démissionnaire de la justice très controversé Jean Roody Aly.

Alors que le président de la commission éthique et anti-corruption du Sénat, Youri Latortue conteste l’illégalité de cette nouvelle carte, M. Aly, lui, invite les citoyens et citoyennes, sur la base du décret du 1er juin 2005 sur la CIN et l’ONI, à remplir les formalités pour obtenir cette nouvelle carte. Pour ce faire, les demandeurs devront se présenter à un bureau de l’ONI munis de leur ancienne CIN accompagnée soit de la copie de l’acte de naissance soit de la copie de l’extrait des archives ou celle de leur certificat de baptême, précise le MJSP.

Les personnes qui auront très bientôt 18 ans devront se rendre à un bureau de l’Office national d'Identification (ONI) avec ces mêmes pièces afin de répondre aux exigences des articles 11, 12 et 13 du décret de 2005.

La fabrication de cette nouvelle carte d’identification nationale crée un bras de fer entre des sénateurs dont Youri Latortue et l’Exécutif. Depuis la signature du contrat entre l’Etat haïtien et la firme allemande Dermalog pour sa fabrication, le parlementaire n’a de cesse de dénoncer l’irrégularité entourant le processus.

L’élu de l’Artibonite a même fait état des déclarations selon lesquelles plus de deux millions de dollars américains du trésor public auraient été détournés dans cette affaire. La première dame Martine Moise serait la main derrière cette machine de corruption. Elle fait même l'objet d'une plainte pour notamment détournement de fonds publics, de trafics d’influence, d’abus de fonction, d’association de malfaiteurs et de violation de la loi sur la passation des marchés publics.

Récemment, la Banque de la République d’Haïti (BRH) a adressé une correspondance à l’association professionnelle des banques pour lui demander de permettre d’accepter la nouvelle carte d’identification nationale des clients. Youri Latortue avait, à la suite de cette autorisation, rappelé à l’ordre la BRH mettant en avant l’obligation qui lui est faite de respecter le décret sur la CIN.  

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :