Jeudi 1 Octobre, 2020

Déposez la bouteille! Voici 4 mythes sur l'alcool et le Covid-19

Photo d'illustration: AFP

Photo d'illustration: AFP

La consommation de l'alcool et le COVID-19 ne font pas bon ménage, comme certains tentent de le faire croire. Avec l'aide de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), jetons un coup d'œil à certains mythes sur la consommation d'alcool pendant cette pandémie de COVID-19.

Beaucoup de Caribéens disent qu '"un peu d'alcool ne tue jamais personne". Certains vous diraient même que « le rhum tue les vers ». Non non Non! Dans le cadre de sa réponse de santé publique au COVID-19, l'OMS a travaillé avec des partenaires pour élaborer une fiche d'information qui aborde les mythes et fournit des orientations pendant la pandémie.

Voici quatre mythes que les Caribéens croient mais qu'ils ne devraient absolument pas:

1. «L'alcool tue le virus» (c'est à dire le coronavirus du SRAS CoV-2 qui cause le COVID-19)

Ce n'est pas le cas! La peur et la désinformation ont généré ce mythe dangereux selon lequel la consommation d'alcool à haute concentration pourrait éliminer le virus COVID-19. C'est un mensonge. Au contraire, rappelle l'OMS, consommer de l'alcool présente des risques pour la santé. Et consommer de l'alcool éthylique à haute concentration (éthanol), en particulier s'il a été falsifié avec du méthanol, peut entraîner des conséquences graves pour la santé et même la mort.

2. Les personnes atteintes de maladies non transmissibles (MNT) peuvent boire «avec modération»

Attention! La consommation d'alcool combinée à une gamme de maladies transmissibles et non transmissibles et de troubles de santé mentale peut rendre une personne plus vulnérable au COVID-19. 

3. L'alcool vous endurcit les gens contre les maladies.

Certains iront jusqu'à prendre exemple sur les ivrognes du coin et leur longévité pour justifier cette thèse. Mais en fait, l'alcool compromet le système immunitaire de l'organisme et augmente le risque de conséquences néfastes pour la santé. Par conséquent, les gens devraient minimiser leur consommation d'alcool à tout moment, et en particulier pendant la pandémie de COVID-19.

4. "Il / Elle a toujours été fou, l'alcool n'a rien à avoir avec cela"

L'alcool est une substance psychoactive associée aux troubles mentaux. Autrement dit, il affecte l'esprit, modifie la fonction cérébrale et provoque des changements temporaires dans la perception, l'humeur, la conscience et le comportement.

Les personnes à risque ou qui ont un trouble de consommation d'alcool sont particulièrement vulnérables, en particulier lorsqu'elles s'isolent elles-mêmes. Les services médicaux et de traitement doivent être alertes et prêts à répondre à toute personne dans le besoin.

Certains pays ont interdit la vente d'alcool pendant la pandémie de COVID-19. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :