Mercredi 18 Septembre, 2019

Moïse et Céant n’étaient pas au courant du départ des 7 étrangers

Les présumés mercenaires étrangers à l’aéroport Toussaint Louverture

Les présumés mercenaires étrangers à l’aéroport Toussaint Louverture

Le conseiller du président de la République, Jude Charles Faustin et le porte-parole du Premier ministre, Pascal Adrien, informent respectivement à la presse que le président Jovenel Moïse ainsi que le Premier ministre Jean-Henry Céant n’étaient pas au courant du départ vers les Etats-Unis des 7 étrangers qui ont laissé le pays, le 20 février, à bord d’un avion commercial.

Les hommes en question auraient ainsi laissé le pays à l’insu des deux chefs de l'exécutif alors que selon les déclarations du Premier ministre à une chaîne étrangère, ils étaient en mission contre lui et le parlement. La présidence ainsi que la Primature disent attendre les explications du ministre de la justice au sujet de ce transfert.

Jude Charles Faustin, l’un des conseillers de Jovenel Moïse indique de son côté que la Présidence n’est pas informée du départ des étrangers arrêtés en Haïti dans la soirée du 17 février aux alentours de la Banque de la République d'Haïti (BRH) en possession d'une importante cargaison d'armes de guerres et d'autres munitions.

Il faut souligner cependant que selon le Miami Herald rapportant les propos d'un porte-parole du département d’Etat américain, le retour de ces étrangers arrêtés en Haïti a été coordonné en commun accord avec les autorités haïtiennes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :