Vendredi 21 Février, 2020

Des maisons démolies à Charrier : le député Exinord pointé du doigt

Démolition des maisons à La Chapelle, le député Hermano Exinord pointé du doigt

Démolition des maisons à La Chapelle, le député Hermano Exinord pointé du doigt

Les habitants des localités Charrier, Matino et Désarmes accusent le député de La Chappelle, Hermano Exinord d’avoir fait démolir leurs maisons par des agents de l’Unité de maintien d’ordre (UDMO) et corps d'intervention et de maintien d'ordre (ICMO) après qu’ils ont organisé une manifestation pour réclamer le respect de la promesse d’électricité faite par l’actuel représentant de la circonscription à la chambre basse lors de sa campagne électorale.

Les résidents de ces quartiers disent ne savoir à quel saint se vouer après la démolition de leurs maisons. Plusieurs d’entre eux ont été arrêtés par la police. "Des policiers sont venus démolir nos maisons sans aucune explication. Nous ne sommes pas des opposants du député. D’ailleurs, des gens misérables comme nous ne sauraient se réclamer de l’opposition", martèle un manifestant.

"De plus, aucun mandat n’a été émis .Ce n’est pas normal que nous soyons préjudiciés par ce que nous réclamons nos droits", martèle certains des habitants dont les maisons été détruites.

Soulignons que depuis plus d’une dizaine d’années, les habitants de Charrier, Matino et Désarmes vivent une situation délétère en raison notamment d’absence d’infrastructure routière.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :