Mercredi 15 Août, 2018

Déguerpissement à Pèlerin 5, ces sénateurs dénoncent un acte illégal

Les sénateurs Patrice Dumont et Antonio Chéramy / Collage: LoopHaiti

Les sénateurs Patrice Dumont et Antonio Chéramy / Collage: LoopHaiti

Le président de la commission Justice, Sécurité et Défense nationale du Sénat de la République, Jean Renel Sénatus, indique avoir eu une rencontre avec les avocats des habitants dont les maisons ont été démolies à Pèlerin 5 au début mois de juillet sur instruction du parquet de Port-au-Prince et de la direction générale des impôts.

Le parlementaire informe que ces derniers lui ont fait savoir que les formalités légales n’ont pas été suivies dans le cadre du processus de déguerpissement. Il a promis d’accompagner les victimes.

Les deux autres sénateurs de l’Ouest, Patrice Dumont et Antonio Chéramy, ont eux dénoncé l’illégalité de la décision relative au déguerpissement de ces résidents. Ils promettent, eux aussi d’accompagner les victimes dans leurs démarches pour obtenir justice et réparation.

L’un des avocats des victimes, Me Pyram Yvon, a dit que la décision de démolir les maisons des habitants de pèlerin, pour lui, est totalement illégale. Il informe que ces derniers détiennent leurs titres de propriété.