Vendredi 3 Juillet, 2020

La France invite les autorités à faire la lumière sur la mort de Jeudy

Charlot Jeudy, président de « l'Association haïtienne de défense des droits des homosexuels » (Kouraj)

Charlot Jeudy, président de « l'Association haïtienne de défense des droits des homosexuels » (Kouraj)

La France invite les autorités haïtiennes à prendre les mesures en vue de faire la lumière sur la disparition subite du militant homosexuel Charlot Jeudy, retrouvé mort chez lui ce lundi.

 

Ce départ est, souligne l'ambassade, « survenu dans des circonstances non encore élucidées ». Quelques heures seulement après l’annonce du décès de Charlot Jeudy, leader de la communauté LGBT en Haïti, l’ambassade de France à Port-au-Prince s'est exprimée sur cette disparition et a présenté ses condoléances à la famille et aux proches de la victime.

 

Dans un communiqué rendu public lundi après-midi, l'institution diplomatique a dit apprendre avec émotion le décès de l'homosexuel, président de l’association « KOURAJ », engagée dans la défense et la promotion des droits de la communauté LGBT en Haïti. L'ambassade dit déplorer "la perte de ce défenseur courageux des droits de la personne humaine et, tout particulièrement, des personnes LGBT".

 

Dans la foulée, la mission diplomatique française en a profité pour inviter « les autorités haïtiennes à faire le plus rapidement possible toute la lumière sur les circonstances de ce décès » déploré par de nombreuses voix de la société haïtienne.

 

C'est ce matin du 25 novembre que la journaliste Amélie Baron a annoncé sur son compte Twitter, la disparition de Charlot Jeudy. Selon les premiers éléments d’information, le militant a été retrouvé mort dans sa résidence. "Les circonstances de ce meurtre sont encore floues mais c'est une terrible nouvelle pour la communauté et plus largement pour les défenseurs des droits humains dans le pays", a commenté la journaliste.

 

Charlot Jeudy, âgé de 34 ans, est reconnu en Haïti pour son engament en faveur la promotion et la défense des droits de la communauté LGBT, à travers son organisation. Fondée le 18 décembre 2011, « Kouraj » se propose de « porter dans l’espace public, la question de l’homophobie et de la transphobie ».

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :