Mardi 15 Octobre, 2019

Début d'une journée de grève générale contre la pénurie d'essence

Cette photo sert uniquement d'illustration à cet article

Cette photo sert uniquement d'illustration à cet article

Début de journée difficile à Port-au-Prince et dans certaines villes de province dont le Cap-Haïtien ce lundi 16 septembre 2019. Des barricades de pneus enflammés bloquent les rues et paralysent les activités à la suite d'un appel à la grève générale contre la rareté de carburant et la mauvaise gouvernance.

Route de Delmas, Carrefour Vincent à Nazon, Carrefour aéroport entre autres... c'est le même scénario: les rues sont quasiment vides, des barricades en feu sont constatées, le transport en commun est paralysé, ce qui affecte davantage la circulation des citoyens notamment des élèves et d'autres activités dont le commerce. C'est le même constat dans d'autres villes du pays dont le Cap-Haïtien.

A Port-au-Prince, une présence policière renforcée est observée dans certaines artères. Les pompes à essence sont restées fermées et tout au long des routes, des groupuscules de gens assistent et commentent l'actualité. Dans certaines zones dont Delmas 19, des citoyens disent entendre des coups de feu.

Deux personnes ont perdu la vie hier dimanche suite à un accident sur la route nationale #6, dans la commune de Ouanaminthe. Leur décès a été provoqué par l'explosion de bidons d'essence qu'ils transportaient au moment de l'accident. Selon les informations, les victimes, qui étaient à bord d'une motocyclette, venaient d'acheter du carburant à Ouanaminthe aux fins de la revente de ce produit devenu rare depuis plusieurs semaines en Haïti.

Pour des membres du Conseil d'Administration de la Section Communale (CASEC) de la zone, ce drame est le résultat du manque de leadership des hauts responsables de l'Etat. Ils invitent l'Etat à prendre sa responsabilité, à "questionner les pompes" qui, disent-ils, stockent le carburant en vue de le vendre au marché noir.

Les Haïtiens continuent de dénoncer la rareté de l'essence constatée dans le pays depuis plusieurs semaines ainsi que la mauvaise gouvernance qui en est à l'origine. Le mot d'ordre de grève lancé pour ce lundi 16 septembre avec le hashtag #MapFeGrev, est jusqu'ici observé.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :