Mardi 25 Juin, 2019

De plus en plus d'Haïtiens sans papiers sont arrêtés au Chili

De plus en plus d'Haïtiens en situation irrégulière sont arrêtés au Chili. Photo: Los Tiempos

De plus en plus d'Haïtiens en situation irrégulière sont arrêtés au Chili. Photo: Los Tiempos

Vivant au chômage et dans les conditions les plus difficiles, les Haïtiens au Chili sont de plus en plus dépassés par la vie socioéconomique de leur terre d'accueil. Certains ont décidé de revenir dans leur pays à partir du plan humanitaire mis en place par le gouvernement chilien, d’autres préfèrent traverser par la Bolivie, à la recherche, une fois de plus, d'une vie meilleure au Brésil.

Au cours du mois d’octobre, Interpol a mené trois (3) opérations qui ont conduit à l’arrestation de plus de 50 Haïtiens sans-papiers. La dernière remonte à lundi dernier, 22 octobre, où un groupe de sept Haïtiens, parmi eux une femme enceinte, a été arrêté en compagnie de deux Bolivariens qui étaient sans doute des trafiquants humains.

Plusieurs de ces Haïtiens font le voyage accompagnés d’enfants ou de femmes enceintes. La plupart d’entre eux ont été interceptés dans la région de Cochabamba munis de leur passeport sans le tampon les permettant de traverser au Brésil.

« Ils ont donc été envoyés à Interpol et à Migración pour vérifier leur documentation et identifier si leur voyage serait lié à un cas de trafic humain », a lâché le directeur du terminal de Cochabamba, Ángel Moya Molina. La plupart de ces immigrants sont âgés entre 20 et 40 ans.

« Nous sommes tous de la même famille, il y a mes cousins, frères et sœurs. Au Chili, ils ne nous laissent pas travailler et nous partons pour le Brésil », a déclaré l’un d’eux, qui a des difficultés à parler en espagnol. Il a aussi confié que ses parents l’attendent au Brésil.

Vladimir Pol, commandant départemental de la police, a affirmé que les opérations se poursuivront. Le Chili se prépare actuellement à renvoyer chez eux les Haïtiens qui se sont inscrits volontairement dans le plan de retour humanitaire. Selon les premières informations partagées par la presse chilienne, le premier voyage se fera au début du mois de novembre.

Source: Los Tiempos

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :