Samedi 11 Juillet, 2020

David Hale rencontre Jovenel Moïse, l’opposition reste dans la rue

Le Président de la République, Jovenel Moïse, lors de la rencontre avec le Sous-secrétaire d'Etat américain, David Hale. Photo: Compte twitter/Président Jovenel Moïse.

Le Président de la République, Jovenel Moïse, lors de la rencontre avec le Sous-secrétaire d'Etat américain, David Hale. Photo: Compte twitter/Président Jovenel Moïse.

Comme annoncé, le Sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires politiques, David Hale est arrivé en Haïti ce 6 décembre. Pour sa première série de rencontres, le numéro 3 du Département d’Etat s’est entretenu avec le prédisent Jovenel Moïse. L’opposition politique quant à elle, a délégué un représentant, qui devra signifier sa position sur la crise.

 

C’est le chef de l’Etat haïtien qui a communiqué officiellement sur la tenue de cette réunion, déroulée en présence entre autres de l'ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Michèle J. Sison. « Les initiatives pour trouver une solution concertée à la crise se multiplient », a écrit Moïse dans un tweet, après la rencontre. Le locataire du Palais national, affirme s'être entretenu avec le Sous-secrétaire d’État aux Affaires politiques, David Hale à qui il a réaffirmé sa volonté de dialoguer avec tous les secteurs. Ce processus de dialogue, a souligné le président, doit « permettre à ce que la paix revienne en Haïti ».

 

Dans un second temps, l’officiel américain aura à s’entretenir avec des leaders politiques, particulièrement des dirigeants de l’opposition. Lors de cet échange, David Hale discutera des problèmes urgents auxquels le pays est confronté, la nécessité d’un dialogue national inclusif et d’un gouvernement fonctionnel pouvant rétablir l’ordre. Il sera également l’occasion pour le Sous-secrétaire d’Etat de souligner sur la nécessité de maintenir l’État de droit, créer la croissance économique et servir le peuple haïtien.

 

 

Avant l’arrivée de M. Hale, l’opposition politique avait exigé le contenu de l’agenda de ce dernier. « Jusqu’à aujourd’hui, on a rien reçu. Donc on ne va participer à la rencontre », avait indiqué le sénateur Nenel Cassy, qui participait à la grande marche qui se déroule à Port-au-Prince ce vendredi. Selon l’opposant au pouvoir en place, un représentant a été délégué auprès de la délégation américaine, afin de signifier la position de l’opposition. A en croire le parlementaire, David Hale recevra un document dans lequel, sont énumérées les différentes revendications.

 

Malgré les diverses missions américaines, l’opposition politique n’en démord pas et continue d’exiger la démission du président Jovenel Moïse, suivi de la mise en place d’un gouvernement de transition. Hier jeudi 5 décembre, ils étaient des milliers à manifester dans les rues des Gonaïves, Cité de l’indépendance. Ce vendredi, les opposants au pouvoir en place se dirige devant les locaux de l’ambassade des Etats-Unis pour rappeler au gouvernement américain, leur refus de s’asseoir avec l’actuel chef d'Etat..

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :