Vendredi 18 Septembre, 2020

Darline Desca fait don d'une génératrice à l'hôpital où elle est née

Darline Desca/ Photos et vidéo: Luckenson Jean

Darline Desca/ Photos et vidéo: Luckenson Jean

Comme promis, Darline Desca a remis ce vendredi 14 août, une génératrice à la maternité Isaïe Jeanty, où elle a vu le jour.

Ce matin du vendredi 14 août, en présence de la presse, la chanteuse Darline Desca a remis les clefs d'une génératrice aux responsables de la maternité Esaïe Jeanty, située à Chancerelles, Port-au-Prince. Se faisant, l'artiste a honoré une promesse faite début juin.

"Dieu m'a donné le talent, la popularité, des privilèges [...]. Je ne dois pas rater l'occasion de [les] mettre au service de la communauté", a-t-elle déclaré toute émue.

Pour l'interprète de Pik Makaya, il ne suffit pas de chanter et faire danser la population, mais il est surtout important en tant qu'artiste de s'impliquer contre "les différents problèmes que nous traversons".

"Aujourd'hui est un premier pas [...] et ce n'est pas le dernier", a-t-elle assuré dans la foulée.

 

Pour la mise en contexte, la chanteuse rappelle avoir pris cette décision de voler au secours du centre hospitalier où elle est née après avoir vu plusieurs articles de presse décrivant les "conditions précaires" dans lesquelles fonctionnent ses employés.

"Cela m'a beaucoup touchée", avoue-t-elle, informant avoir par la suite visité l'institution pour s'enquérir de la situation. Après les constats, elle a compris que "le premier problème à résoudre est le problème de l'électricité".

Dans le courant du mois de juillet, elle avait organisé un concert virtuel en vue de collecter des fonds pour venir en aide à "Lopital Chansrèl".

"Je voulais acheter la génératrice et des panneaux solaires, mais les moyens ne me l'ont pas permis", a-t-elle souligné.

 

"Merci"

Recevant les clefs de l'appareil, le directeur de l'hôpital de Chancerelles, docteur Chantal Sauveur Junior Datus, a remercié la star "au nom de la population de Chancerelles, de la population haïtienne et de toute la maternité".

Le responsable a promis de bien prendre soin du cadeau, afin qu'il dure longtemps jusqu'à ce que le problème d'électricité soit résolu "dans ce pays".

Desca, pour conclure, a profité de l'occasion pour inviter d'autres acteurs de la société, y compris ceux de la diaspora, à apporter leur contribution en vue de garder l'hôpital "en vie". "L'hôpital a beaucoup d'autres problèmes", a-t-elle insisté.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :