Mardi 28 Janvier, 2020

Dany Laferrière fait une promesse à la bibliothèque de Petit-Goâve

L'académicien Dany Laferrière. Credit photo: Albertine.

L'académicien Dany Laferrière. Credit photo: Albertine.

L’affaire est classée. La bibliothèque de Petit-Goâve, fraichement reconstruite par une ONG, ne portera plus le nom de Dany Laferrière, écrivain notoire qui a vécu son enfance dans la ville. Les responsables de la bibliothèque nationale ont jugé bon de revenir à l’ancienne appellation : Bibliothèque municipale de Petit-Goâve. Cela, pour couper court aux polémiques des dernières semaines qui ont divisé la ville.

La controverse aura vraiment dérapé lorsque des militants politiques de la ville ont pris d'assaut le bâtiment pour effacer à coup de peinture le nom de l’académicien qui figurait sur la façade principale de la bâtisse. Un geste qui pourrait porter préjudice à l’image et à l’honneur de l’Immortel, mais que nenni !

« J’ai fait mieux que donner mon nom à la bibliothèque de Petit-Goâve, j’ai fait entrer Petit-Goâve dans la bibliothèque », a rétorqué Dany Laferrière dans un tweet fait par la maison d’édition Mémoire Encrier.

Ce n’est ni un coup de colère, ni un sentiment de rancœur, puisque le petit fils de Da, dans une lettre adressée sous un ton sobre et cordial à Midley Joseph, directeur de la bibliothèque municipale de Petit-Goâve, dit « trouve[r] que Bibliothèque municipale de Petit-Goâve est un beau nom » et réaffirme son attachement à ce qu’il considère toujours comme un « beau projet ». Et d'insister:  « Il faut sauver la bibliothèque à tout prix.»

« C’est la prunelle des yeux du petit lecteur qui attend avec impatience de pouvoir y entrer. Fais en sorte qu’il puisse le faire le plus vite possible et dans les meilleures conditions morales », exhorte l'auteur de L'énigme du retour.

Il continue : « Ce qui m’avait fait accepter la proposition que mon nom soit associé à la bibliothèque c’était parce que cela me permettrait de l’aider plus facilement. Avec mon nom dessus cela aurait été plus facile pour moi de négocier des dons de livres d’institutions internationales dont certaines restent réticent à aider un organisme sans visage. Je voulais être ce visage connu qui permettrait d’identifier de loin la bibliothèque. Bien sûr que ce fut aussi un grand honneur pour moi. L’enfant de Petit-Goâve, cette ville où j’ai appris les rudiments de la lecture et de l’écriture. Cette ville que j’ai décrite dans un grand nombre de mes livres. Cette ville que j’évoque partout où je passe depuis plus de trente ans. Cela personne, je crois, ne l’ignore. »

L'acceptation de la proposition par l'écrivain, était sans compter sur le fait que la Constitution haïtienne en son article 7, interdit de faire figurer les noms de personnages vivants sur des bâtiments publics. C'est aussi l'argument phare de ceux qui s'opposent à l'idée que la Bibliothèque porte le nom de l'immortel.

Toutefois le Prix Médicis 2009 n'entend pas renoncer à ses projets pour la bibliothèque quand il parle en ces termes au directeur : « [...] je continuerai à travailler avec toi, même sans mon nom. Ma femme écume les librairies bon marché de Montréal pour acheter des albums pour les enfants, ce secteur jeunesse qui lui tient tant à cœur. Je voudrais donner les livres que j’ai ramassés à Paris et qui constituent un bon petit lot. Il faut faire vivre cette magnifique bibliothèque. »

Dany ne faisant aucune économie de sa générosité, prodigue ce petit conseil au directeur : « Aime ta bibliothèque, elle est magnifique. Et fais en sorte qu’elle devienne la bibliothèque de tous les lecteurs. Et fais-toi un réseau de personnes fiables et dévouées à la cause du livre. »

Détruit par le séisme de janvier 2010, le nouveau bâtiment de la bibliothèque municipale de Petit-Goâve est construit sur le même site que l’ancien par l’Agro Action Allemande pour un coût estimé à environ 400 mille dollars US, cofinancé par l'ONG elle-même et l’Union Européenne. Située en plein cœur de la cité de Faustin Soulouque, et doté de salle de lecture, salle informatique, salle de conférence et cafétéria, le nouveau bâtiment de la bibliothèque devient plus résistant aux aléas naturels, plus vaste et mieux adapté aux besoins du personnel et des lecteurs.

Jusqu’à présent, la date de l'inauguration, reportée à plusieurs reprises, n’est pas encore connue.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :