Mardi 18 Février, 2020

Le TPS expire dans 180 jours, les Haïtiens aux USA manifestent

La fillette de 10 ans Vanessa Joseph lors du lancement à Miami hier lundi 22 juillet de la campagne de sensibilisation au TPS pour des Haitiens qui  expirera dans 180 jours./Photo: Jose Iglesias

La fillette de 10 ans Vanessa Joseph lors du lancement à Miami hier lundi 22 juillet de la campagne de sensibilisation au TPS pour des Haitiens qui expirera dans 180 jours./Photo: Jose Iglesias

Autour d’une éventuelle déportation de nos compatriotes haïtiens, une campagne de sensibilisation au TPS a été lancée hier lundi 22 juillet à Miami par des femmes pour demander à l’administration Trump de renouveler ce statut.  

Une fille de 10 ans de Miami qui pourrait être expulsée des États-Unis si le TPS n'est pas prolongé pour les Haïtiens, s'est jointe à cette campagne pour sensibiliser le public à la question. « Je n'ai pas peur, mais je dois m'inquiéter », a déclaré Vanessa Joseph lors d'une conférence de presse organisée par les femmes haïtiennes de Miami. « Alors je dois continuer à me battre pour mes parents et certains autres Haïtiens visés par le statut ».  Environ 58 000 haïtiens sont protégés contre la déportation sous TPS.

Ce statut a été accordé aux ressortissants haïtiens sous l'administration Obama après le tremblement de terre qui a dévasté l’île en 2010. L'administration Trump a annoncé en mai que le TPS pour les Haïtiens expirerait le 22 janvier.

Les femmes haïtiennes de Miami ont encouragé les résidents du sud de la Floride qui pourraient être admissibles au TPS à appliquer jusqu'à la date limite (hier lundi à minuit), même si certains ont déjà reçu des lettres du ministère de la Sécurité intérieure déclarant qu'ils doivent quitter le pays dans six mois, selon Marleine Bastien, directrice exécutive de l'organisation et cité par le journal Miami Herald. 
L'organisation a lancé la campagne pour marquer le début du compte à rebours de 180 jours à l'expiration de TPS pour les Haïtiens, a déclaré Bastien. Elle a fait savoir que, grâce à la campagne, l'organisation discuterait avec les dirigeants politiques et […] qui pourraient influencer l'administration Trump pour étendre le TPS.

Le 22 juillet marque le début de l'extension de six mois pour les bénéficiaires de statut temporaire protégé en Haïti et laisse 58 000 bénéficiaires de TPS avec peu de temps pour planifier un avenir incertain et une éventuelle déportation.

Elle a déclaré que l'objectif final est que les bénéficiaires de TPS qui ont résidé aux États-Unis pendant plusieurs années se voient accorder un statut permanent. Le conseiller de la ville de Miami-Nord, Alix Desulmé, a déclaré qu'il travaille sur une résolution demandant à l'administration de ne pas expulser les réfugiés haïtiens.

Il a déclaré qu'il espère que l'adoption de la résolution encouragera les dirigeants qui ont accès à la Maison-Blanche « à parler au président afin que la résolution puisse venir plus tôt [plutôt] que plus tard », a déclaré Desulme.


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :