Mercredi 19 Décembre, 2018

Daniel Isenberg en Haïti, l’entrepreneuriat au cœur des débats

Photo : Daniel Isenberg - Credit photo : economist.com

Photo : Daniel Isenberg - Credit photo : economist.com

Le professeur américain de renommée mondiale Daniel Isenberg est en Haïti et a prononcé ce vendredi au local du ciné Triomphe au champ de mars, une conférence sur l’écosystème entrepreneurial et le développement du secteur prive des affaires.

De concert avec Vincent Onyemah, professeur associé de vente et de marketing au Babson College, leader mondial de la formation en entrepreneuriat, Daniel Isenberg, l’un de ces grands noms du monde de l’entrepreneuriat, a foulé le sol d’Haïti.

Daniel Isenberg est considéré comme un pionnier et un gourou dans le monde, en matière de développement d’écosystème entrepreneurial. Il est professeur de pratique de l'entrepreneuriat au Babson College Executive Education où il a mis sur pied le projet Babson Entrepreneurship Ecosystem (BEEP). Il est l'auteur du récent Best seller « Sans valeur, impossible et stupide: comment les entrepreneurs contrariants créent et capturent une valeur extraordinaire» (Harvard Business Press, 2013).

Fondateur du Babson Entrepreneurship Ecosystem Project (BEEP), deux de ses projets, « Manizales más » (En Colombie) et « Scale up Milwaukee » sont particulièrement médiatisés pour leur succès. Le président de la Colombie, Juan Manuel Santos, dans une vidéo disponible sur internet, vante les mérites de la contribution du Professeur Isenberg au renforcement de l’écosystème entrepreneurial de la ville de Manizales.

En 1990, Isenberg a fondé Triangle Technologies en Israël, dont il a assuré la direction jusqu'en 2005. Il a contribué à la création de deux fonds de capital-risque et, de 1997 à 2001, Isenberg a été associé principal de Jerusalem Venture Partners, y compris Cyota et My Basis, tous deux acquis.

Dans un article publié dans Harvard Business Review, en juin 2010, sous le titre « How to start an entrepreneurial revolution » (En français : comment démarrer une révolution entrepreneuriale), Daniel Isenberg dévoile sa pensée sur la manière dont un pays peut se mettre au pas avec la révolution entrepreneuriale.

À travers cet article, il prend le Rwanda en exemple, pour ses progrès économiques extraordinaires, réalisés notamment à partir du renforcement de son écosystème entrepreneurial. Il a repris les mots du Président Paul Kagame : « L’entrepreneuriat est la voie la plus sûre vers le développement ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :