Jeudi 26 Novembre, 2020

La commune de Dame-Marie, un havre de paix à découvrir absolument

Vue sur la cathédrale de Dame-Marie, dont la sainte patronne, Notre Dame de la Nativité, qui est célébrée le 8 septembre.
Crédit photo: Pdouge.blogpost.com

Vue sur la cathédrale de Dame-Marie, dont la sainte patronne, Notre Dame de la Nativité, qui est célébrée le 8 septembre. Crédit photo: Pdouge.blogpost.com

Dans la nouvelle rubrique « Dekouvri peyi m » instaurée par la rédaction, cette semaine nous vous tenons par la main pour aller découvrir ensemble, comme deux tourtereaux, un village haïtien d’une incroyable beauté, niché entre la mer et la montagne dans le département de la Grand-Anse. C’est Dame-Marie.

Haïti est ses merveilles, cela prendrait un temps fou pour en parler. Ces belles villes, ces sites qui en valent le détour, ces monuments qui font revivre l'épopée de notre histoire, et cette diversité dans la gastronomie haïtienne qui fait souvent venir l'eau à la bouche. On ne saurait en parler d'un trait, au risque d'oublier de faire jaillir la lumière sur certaines des beautés du pays.

Nous sommes à Tabarre, plus précisément à Clercine 11 (au nord-est de la capitale), un lieu de stationnement des bus "Dieu qui décide". Ce dernier est une compagnie de transport en commun qui assure le trajet de Port-au-Prince vers Jérémie ou Dame-Marie et vice versa. Ici, à Clercine 11, une foule s'empresse pour retirer leur carte d'embarquement, afin de se trouver un coin en attendant qu'arrive l'heure à laquelle les bus vont se déplacer: 4 heures du matin.

L'enthousiasme pour certains qui s'empressent pour débuter une conversation avec cet ami ou proche assis à leur côté, et la fatigue pour d'autres qui rejoignent illico les bras de Morphée, le voyage se fait quand même dans une ambiance d'excitation. Si on tient compte des points d’arrêt, il nous faut 12 heures pour atteindre la ville de Dame-Marie (environ 329 kilomètres).

Lire aussi : 5 bonnes raisons de visiter la Citadelle Laferrière

Flanquée sur 102.16 km2, Dame-Marie est cette ville de la Grand-Anse remarquable par sa verdure. En effet, à quelques minutes de l'arrivée, la verdoyance du paysage laisserait tout naturiste pantois. Les arbres et les fleurs défilant au rythme de la vitesse de l'autobus, laissant parfois les yeux curieux sur leur soif, au point même où parfois certains se retournent, conscients d'avoir manqué la coche. Une fois parvenu à "Kafou lanmò" (Carrefour de la mort), plus d'un se dépêche pour regagner ses pénates, ou, dans le cas des visiteurs, leurs hôtels respectifs.

Une rapide douche et certains se cherchent déjà de quoi se mettre sous la dent. Quoi? Le choix est immense. L'embarras se trouve déjà dans la pléiade de possibilités offertes par la panoplie de marchands et marchandes présents sur les lieux : pâtes, fritures, pâtisserie... et encore ils sont parfois plusieurs à t'offrir le même produit. On y trouve aussi des supérettes, et surtout des restaurants que les fins gourmets n'ont de cesse de visiter. Ici, il est beaucoup plus facile d'apprécier la gastronomie de la ville.

Riches en vivres alimentaires, Dame-Marie est cette ville qui donne la possibilité de ne plus se gaver de riz pendant un séjour dans la ville. Des bananes, des ignames, du "malanga", ce sera un plaisir de titiller vos papilles gustatives en dégustant ces "produits lakay" accompagnés d'une bonne et délicieuse sauce. Pourquoi pas une sauce de poisson? Ce dernier, un des fruits de mer les plus dégustés à Dame-Marie pourrait finir par avoir la première place dans un classement gastronomique pour la ville.  

Lire aussi :  5 bonnes raisons de visiter Île-à-Vache

À cela s'y ajoutent le homard que plus d’un déguste à même la carapace, l'écrevisse, la langouste et bien sûr du "piskèt", qui est une catégorie de petits poissons retrouvés particulièrement dans toute la Grand-Anse. En outre, qui oserait parler de Dame-Marie sans évoquer le "tonm tonm"? Arrivés dans la ville, certains se ruent parfois immédiatement vers un marchand de "tonm tonm". Dame-Marie est aussi réputée pour ses activités de pêche et d'agriculture. Le cacao est l'un des produits agricoles trouvés en grande quantité.

Fini la dégustation? Un besoin de se rafraîchir? Rendez-vous sur la place publique de Dame-Marie, où une pléthore de jeux divertissants vous attend. Un endroit où vous pouvez aussi prendre le temps d'avoir une conversation relaxante avec un ami, un proche que vous n'avez pas vu il y a des lustres. De plus, sur la place se trouve la cathédrale de la ville. Toute de bleu et blanc peinte, la cathédrale vieille de plus de 200 ans abrites en son sein la sainte patronne Notre dame de la Nativité, célébrée le 8 septembre de chaque année. Si vous êtes de ceux qui préfèrent la compagnie de l'eau, Dame-Marie ne vous décevra donc pas.

Au lendemain de la fête patronale de la ville, soit le 9 septembre, le rendez-vous de tout un chacun est à "Laye". Sur des petits canots, l'heure est à la navigation pour rejoindre les rives. Une continuité de la fête au bord de la mer. Cette plage reçoit une affluence dense ce jour-là. C'est un rendez-vous que ne raterait quiconque présent sur les lieux. Une ambiance de fou, avec de la bonne musique, de la nourriture à profusion, et on s'en donne à cœur-joie.

Il est vrai que la plage est beaucoup plus achalandée le 9 septembre, mais il reste une des plages phares de la ville, parmi les références. Mais on a aussi le choix entre "Laye" et "Fonmanten". Deux plages qui satisferont au mieux vos attentes.

Dame-Marie est surnommée « Paradis de la Grand-Anse ». Qui oserait dire le contraire? sans doute quelqu'un qui n'a pas encore visité la ville. Loop Haïti vous invite à sauter le pas. Pourquoi pas dès maintenant ?

Darline Honoré

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :