Lundi 18 Novembre, 2019

Crise humanitaire à La Gonâve : la FONED lance un cri d’alarme

Photo: Digital globe

Photo: Digital globe

Depuis environ un mois, des habitants de l’ile de la Gonâve font face à une crise humanitaire aigüe. Privée d’eau, de nourriture, la population ne sait à quel saint se vouer. Les échanges entre les habitants de l’ile et le reste du pays sont impossibles.

Cette crise humanitaire est la conséquence de la mobilisation lancée depuis début septembre pour exiger le renvoi du président de la République Jovenel Moïse.

Lors d’une visite, dimanche 20 octobre 2019, sur l’ile de La Gonâve, les responsables de la Fondation Nestor ont porté secours à plusieurs centaines de Gonâviens. Ils ont procédé à la distribution d’environ deux mille de kits hygiéniques et alimentaires aux membres de la population.

Une clinique mobile y a également été organisée par la FONED au profit de ces gens qui sont privés depuis plus d’un mois de soins de santé, d’eau, de nourriture, entre autres.

Le fondateur de cette structure, Michelet Nestor se dit préoccupé par le sort de ces compatriotes. Il s’insurge contre l’indifférence des autorités étatiques par rapport à cette situation.

L’ancien candidat à la présidence appelle les dirigeants haïtiens à assumer leurs responsables en volant au secours de ces concitoyens.

La FONED a également fait don de deux motocyclettes au Commissariat de La Gonâve pour faciliter, dans un certain niveau, les déplacements des policiers dans le cadre de leurs interventions.

Cette distribution qui s’est effectuée ce dimanche était prévue pour samedi mais avait été reportée en raison de différentes difficultés rencontrées en cours de route. La route nationale numéro 1 a été complètement barricadée par des protestataires qui exigent la démission de Jovenel Moïse.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :