Dimanche 18 Août, 2019

Crise au Parquet de Port-au-Prince: Ocname Daméus cherche une issue

Crise au Parquet de Port-au-Prince:  Ocname Daméus cherche une issue

Crise au Parquet de Port-au-Prince: Ocname Daméus cherche une issue

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Clamé Ocnam Daméus semble vouloir trouver une entente avec les avocats autour du conflit qui les oppose depuis plus d’un mois et demi. En ce sens, le commissaire du gouvernement a adressé une correspondance au bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Stanley Gaston, datée du 27 novembre 2018, pour  solliciter une rencontre avec  le Conseil de l’ordre des avocats en vue de discuter autour  de la crise qui paralyse les activités judiciaires dans cette juridiction.

« J’ai l‘honneur de vous adresser la présente pour vous demander d’organiser une rencontre formelle entre le conseil de l’Ordre et le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince  en vue de discuter de la situation de crise qui persiste entre le Parquet de Port-au-Prince et  l’ordre des avocats ; laquelle perturbe considérablement les relations de collaboration  entre les deux institutions  et d’en envisager  en tant que responsables les modalités d’orientation des protagonistes vers une honorable  sortie profitable et conforme aux intérêts supérieurs de la nation commune » peut-on lire dans cette lettre .

Selon le parquetier de la capitale, cette demande entre dans le cadre des démarches visant  à permettre la  reprise définitive des activités  et la collaboration  entre le parquet et le barreau de Port-au-Prince soutenant que  cette coopération  est nécessaire pour  relever certains défis du système judiciaire  dont les fléaux de la détention préventive  prolongée, la lutte contre la corruption et l’insécurité foncière.  

Rappelons que des échauffourées ont été éclatées entre des policiers et des avocats du barreau de Port-au-Prince lors de l’audition par le Parquet de Schiller Louidor en raison de ces déclarations jugées incendiaires. Ce qui a soulevé la colère des hommes de la basoche qui ne jurent que par  l’arrestation des policiers dont Berson Soljour, impliqués dans cette bagarre, et la révocation du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Ocnam Clamé Daméus. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :