Samedi 11 Juillet, 2020

Covid-19: des personnes handicapées s’engagent dans la sensibilisation

Une femme, utilisant une chaise roulante pour se déplacer. Crédit photo : Page Facebook de l'UFMORH, une organisation de défense des droits des personnes handicapées.

Une femme, utilisant une chaise roulante pour se déplacer. Crédit photo : Page Facebook de l'UFMORH, une organisation de défense des droits des personnes handicapées.

Des associations de défense des droits des personnes vivant avec un handicap apportent leur contribution dans la sensibilisation autour du coronavirus en Haïti. Confection et distribution de masques, installation de réservoirs d’eau chlorée, spots de sensibilisation… un ensemble d’actions ont été déjà initiés par ces structures pour sensibiliser les membres de leur communauté.

Pour parler de leurs actions dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, deux entités de défense des droits des personnes vivant avec un handicap ont été reçues mercredi par le centre d’informations permanentes sur le coronavirus (CIPC) au ministère de la Communication. L’Association des Sourds de Levêque d’Haïti est la première à avoir exposé devant les caméras des journalistes, les initiatives entreprises dans le cadre de la sensibilisation au Covid-19. Josnel Exalus, l’un des responsables de cette association, a informé que des masques avaient été confectionnés et distribués.

 « Plusieurs centaines de masques ont été déjà distribués dans certaines régions du pays, alors qu’une autre distribution est prévue dans le département du Nord-Ouest », précise-t-il.

D’un autre côté, Exalus indique que des réservoirs contenant de l’eau chlorée ont été également installés dans certaines zones. Pour toucher plus de personnes en situation de handicap, l’Association des Sourds de Levêque d’Haïti qui évolue dans la commune de Cabaret, a annoncé que des vidéos présentant les mesures de prévention communiquées par les autorités, seront diffusées au bénéfice des personnes ciblées.

Josnel Exalus s’engage par ailleurs à continuer à relayer les messages en langue des signes, mais sollicite un support financier.

Lire aussi. 

Related Article

Le Réseau Associatif National pour l’Intégration des Personnes Handicapées, regroupant 12 associations membres, s’implique lui aussi dans la sensibilisation au coronavirus. Sa secrétaire exécutive nationale informe que son entité travaille actuellement sur un spot de sensibilisation pour s’adresser à la société haïtienne, précisément aux personnes vivant avec un handicap. L’objectif, selon Rose May Legouté César, est de mettre à la disposition de cette catégorie, toutes les informations relatives à la pandémie. Dans le cadre de son implication dans la sensibilisation, le RANIPH mentionne sa participation dans des émissions de radio pour s’adresser aux handicapées.

Le Réseau Associatif National pour l’Intégration des Personnes Handicapées entend rendre accessibles également via les réseaux sociaux, les informations communiquées par les autorités, dans le but d’aider à comprendre et adopter les mesures de prévention.

Parallèlement, Mme César informe qu’un atelier de production de masques a été mis en place, en vue de doter les personnes à mobilité réduite des matériels de protection nécessaires. « Aussi, des opérations de distribution de kits aux personnes vivant avec un handicap ont été déjà réalisées dans le Sud-est et dans le Nord », a fait savoir la Secrétaire nationale du RANIPH.

 

Dans la même veine, Mme César dit accorder une attention particulière aux enfants vivant avec des déficiences intellectuelles. « Cette catégorie est beaucoup plus vulnérable. Le RANIPH entend accompagner les parents de ces enfants pour les empêcher de contracter le virus », a-t-elle soutenu.

Par rapport aux conséquences que peut avoir le virus sur ces personnes, le réseau indique avoir lancé des plaidoyers auprès du ministère de l’Education nationale, afin qu'il prennent des mesures spéciales pour les écoliers à besoins spéciaux. Ce travail de plaidoirie, souligne Rose May Legouté César,  se fait au niveau central (Port-au-Prince) et régional (Province). Des plaidoyers sont également lancés auprès du ministère de la Santé publique, afin de les inviter à mentionner dans leurs rapports, si des personnes handicapées sont testées positives au Covid-19.

« Il faut inclure le secteur des handicapées dans toutes les actions du gouvernement », a insisté le RANIPH. En attendant, ces associations de concert avec la secrétairerie d’Etat à l’Intégration des personnes handicapées, informent que d’autres initiatives sont en train d’être prises, dans le but d’aider cette catégorie à se protéger face au virus.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :