Lundi 13 Juillet, 2020

Haïti - Mondial U-17: la crise politique bloque les préparatifs...

La sélection haïtienne des moins de 17 ans. Photo : FHF

La sélection haïtienne des moins de 17 ans. Photo : FHF

A moins d'un mois de la Coupe du monde FIFA des moins de 17 ans à laquelle prendront part les petits Grenadiers, la Fédération Haïtienne de Football exprime son inquiétude quant à la participation d'Haïti en bonne et due forme au Mondial.

"Pour le moment, on a rien" se lamente le président de la FHF Yves Dadou Jean Bart qui se plaint des maigres moyens dont dispose la Fédération pour offrir aux jeunes une préparation adéquate pour leur participation au Mondial de haut niveau qui les attend en octobre. Interrogé sur la contribution du ministère des Sports pour envoyer les Grenadiers au Brésil, M. Jean Bart informe que la FHF est seul dans ce combat et que le dernier soutient reçu du ministère en question remonte à 2007, lors du mondial U-17 en Corée du Sud.

De plus, Jean Bart croit que la crise politique aiguë à laquelle Haïti fait face actuellement, a un impact sur la préparation des petits Grenadiers. "On aurait aimé les placer dans un hôtel afin qu'ils puissent manger et dormir convenablement, contrairement au centre FIFA goal où ils sont sujets au blackout et autres problèmes" informe Jean Bart qui ajoute: " il n'y a pas de circulation. Ils doivent se déplacer pour aller s'entraîner, mais les rues sont bloquées".

Par ailleurs, en ce qui concerne les Grenadières, le Docteur Yves Jean Bart indique de cette crise paralyse les mises en place pour leur participation aux éliminatoires des Jeux Olympiques. En effet, plusieurs joueuses rentrées au pays en vue de participer à la première phase des éliminatoires des JO qui doivent se dérouler en Haïti du 3 au 7 octobre, sont restées coincées à leur hôtel. Elles ne peuvent pas se déplacer pour s'entraîner, rapporte le numéro 1 de la FHF.

Jean Bart souligne en passant qu'un auditeur de la FIFA est actuellement en Haïti, mais que même celui-ci ne peut pas effectuer son travail correctement à cause de la situation du pays.

Depuis plusieurs semaines, les Haïtiens sont dans les rues pour réclamer le départ du président Jovenel Moïse, monté au pouvoir en 2017. Cette situation préoccupante accapare les esprits. Les gens ont d'autres préoccupations et la Coupe du monde U-17 se perd dans le lot. Le Mondial débute le 26 octobre. Les Grenadiers, dans le Groupe C, commenceront leur campagne contre la Corée du Sud le 27, avant d'enchaîner contre la sélection chilienne le 30 octobre. Et enfin, ils vont affronter la France le 2 novembre.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :