Vendredi 20 Juillet, 2018

Coupe du monde 2018: mauvaise opération pour le Maroc

Crédit photo: FIFA World cup

Crédit photo: FIFA World cup

Pour son grand retour à la Coupe du monde, vingt ans après sa dernière participation (ndlr 1998), le Maroc a signé une contre-performance en s’inclinant (0-1) face à l’Iran. Les joueurs d’Hervé Renard ont encaissé un but dans les derniers instants du match. Désormais, les chances de qualification s’éloignent de plus en plus pour les Lions de l’Atlas.

Les  Marocains peuvent s’en mordre les doigts. Ils viennent de se tirer une balle dans le pied. Dominateurs tout au long de la rencontre, les coéquipiers de Younès Belhanda, ont offert la victoire à leur adversaire en marquant contre leur camp par Aziz Bouhaddouz (95e).

Rentré en jeu quelques minutes plus tôt à la place d’El Kaabi, le malheureux attaquant marocain est devenu le premier remplaçant à inscrire un but contre son camp en coupe du monde depuis Petit avec le Portugal en 2006. Cruel scénario donc, pour le joueur de 31 ans. 

Et cela fait tout le bonheur des Iraniens qui n’en demandaient pas mieux. Les joueurs de Carlos Queiroz, font une belle opération en vue de survivre dans ce groupe très relevé où ils auront à affronter respectivement l’Espagne et le Portugal, les deux favoris du groupe.

Cette victoire leur permet de prendre seuls, la tête de ce groupe en attendant les deux prochains matchs. Déjà dos au mur, les Marocains, quant à eux,  sont condamnés à l’exploit s’ils veulent accéder au tour suivant.

Nathan Laguerre