Samedi 26 May, 2018

Le rapport Petrocaribe transféré à la Cour Superieur des Comptes

Le sénateur du Sud-est, Joseph Lambert. Photo:

Le sénateur du Sud-est, Joseph Lambert. Photo:

La nouvelle est tombée comme un coup de massue sur la tête des sénateurs membres du bloc de l’opposition jeudi soir. Les sénateurs du PHTK, réunis à huit clos, ont discrètement décidé de transférer le rapport PetroCaribe à la Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA). Evalière Beauplan, président de la commission d’enquête, s’est dit surpris puisqu’il n’a pas venu le coup venir.

17 sénateurs du bloc majoritaire ont pris part à la séance.

Dans la résolution adressée à la presse par le président du sénat Joseph Lambert on peut lire : « Considérant la nécessité de respecter le principe de la séparation des pouvoirs ainsi que les champs des compétences des institutions républicaines : l’Assemblée des sénateurs a proposé et voté la résolution suivante :

Article 1 : L’Assemblée des sénateurs demande à la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratifs d’effectuer une vérification, une analyse et un examen approfondis de la gestion des fonds PetroCaribe sur la période allant de septembre 2008 à septembre 2016, conformément à l’article 200 de la Constitution et au décret de novembre 2005 modifiant celui de novembre 1983. »

Le renvoi de ce rapport à la CSCCA s’inscrit dans le souci des sénateurs de faire respecter les procédures. « Nous avons décidé de renforcer les institutions républicaines. C’est la Cour supérieure des comptes qui a l’expertise pour analyser en toute impartialité la gestion des ordonnateurs de deniers publics », a déclaré la sénatrice Dieudonne Luma Etienne dont les propos sont rapportés au Nouvelliste.

Les sénateurs de l’opposition sont choqués. Jean Mary Salomon pense que « C’est une insulte à la démocratie ! C’est un complot contre le peuple haïtien. C’est une déclaration de guerre ».

Evalière Beauplan, quant à lui, n’en revient pas. C’est un double choc pour le sénateur du Nord-ouest : « Harold Elie, membre de la Cour supérieure des comptes est indexé dans le rapport de Latortue. Comment lui demander de travailler sur un dossier dans lequel il est impliqué ? », s’interroge le parlementaire.

Le sénateur de l'Artibonite, Youri Latortue, a pris position contre la décision des alliés de son parti « Ayiti an aksyon ». Il s'est exprimé sur son compte Twitter peu après la nouvelle. "Après tant de gaspillage des Fonds Petrocaribe, la République demande des comptes. Je dénonce la séance surprise sans les sénateurs commissaires, les membres de la presse et le public en général » peut-on y lire.