Dimanche 9 Août, 2020

Haiti: des entreprises privées font des dons pour combattre le Covid19

"E-Power fait don de 100 mille dollars US à Zanmi Lasante", tweete Frantz Duval le 10 avril.

"E-Power fait don de 100 mille dollars US à Zanmi Lasante", tweete Frantz Duval le 10 avril.

Plusieurs entreprises du secteur privé en Haïti décident de faire des dons aux autorités, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Si certaines compagnies offrent des fonds à l’Etat, d’autres donnent des tests de dépistage, des masques, des matériels hygiéniques entre autres...

Depuis plusieurs jours, un élan de solidarité se fait sentir en Haïti, dans certains secteurs clés de la société. En effet, à travers des annonces faites sur les réseaux sociaux, des entreprises et/ou compagnies privées décident de s’impliquer dans la bataille. Dans un communiqué rendu public ce lundi 14 avril, la Carribean Port Services (CPS) & des compagnies maritimes affiliées, Agemar, Cimex, Desca, Demsa, Enmarcolda, Ets JB Vital, Haïti Terminal, Maison Hogarth, Maison Madsen, MSC Haïti, Nadalsa, Samar, Carribean Harbor Services et Thébaud Steamship, offrent aux autorités, une enveloppe de 650 mille dollars américains.

Ce don a été octroyé à la fondation haïtienne des maladies endémiques pour le compte de la commission multisectorielle de gestion de la pandémie mise en place par l'exécutif. Par ce geste, ces compagnies réitèrent leur détermination à accompagner et aider la communauté à affronter les grands défis liés au Covid-19.

Plusieurs autres entreprises du secteur privé s’impliquent. « Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 en Haïti, les entreprises du GB Group, Aciérie d’Haïti, Total & Sol, Kolos, HUH S.A, LIFZ et Port Lafito offrent 5 mille tests de dépistage au laboratoire national de santé publique », a tweeté ce matin le rédacteur en chef du journal Le Nouvelliste, Frantz Duval. Le journaliste fait état également d’un don de 1 million de barres de savon banda à des associations.

Ces entreprises privées haïtiennes en profitent pour exhorter la population à respecter les consignes barrières et recommandations des autorités afin d’éviter la propagation du virus dans le pays.

D’un autre côté, la compagnie Digicel avait annoncé il y a une semaine, l’octroi d’un don de 20 respirateurs artificiels à Zanmi Lasante, la structure en charge de l’hôpital universitaire de Mirebalais. « Les respirateurs seront disponibles d’ici le 20 avril 2020. De plus, quarante mille dollars ont été donnés par la Digicel à Zanmi Lasante pour permettre à l’institution de répondre à d’autres besoins urgents », avait écrit Le Nouvelliste. Dans une entrevue accordée au journal, le PDG de la compagnie téléphonie, avait souligné la solidarité de la Digicel au pays.

« Je pense que nous devons tous l’être », avait insisté Maarten Boute, interrogé sur le sens de l’engagement de la Digicel.

La compagne fournisseur d’énergie électrique, E-Power, a fait de son côté un "don de 100 mille dollars américains à Zanmi Lasante.

Quant au Groupe Capital Bank et ses partenaires : Fondation Capital Bank, Capital Bank, Cap Invest, Casami, Ibo Kinkay SA, NASSAGROUP, Topco Haiti, Sipal Haiti SA et Sodipal, ils ont décidé de faire un don de 100 mille dollars américains. Selon ce qu’a rapporté le quotidien Le Nouvelliste, cette somme représente un apport au projet de réponse rapide au diagnostic, à la prévention et au traitement du Covid-19 des centres Gheskio et du ministère de la Santé publique et de la Population. Par ce geste, les responsables de ce groupe disent vouloir contribuer en tant que membres du secteur privé et en tant que citoyens haïtiens, à la prévention et la gestion de cette crise sanitaire mondiale.

 

Dans la même veine, l’industriel Tom Adamson de la SAFICO avait annoncé qu’il va confectionner et livrer plus de 100 mille masques. « La majorité est vendue dans des kits à des hôpitaux. Le coût de l’unité, 5 gourdes, est le coût de production », a expliqué Tom Adamson au quotidien haïtien. Cependant, ces masques peuvent être donnés aux personnes qui viennent à l’hôpital.

Dans cet élan de solidarité, l’Association des importateurs de véhicules à moteur (AAIVM), a lui aussi fait un don de 80 mille dollars américains aux centres Geskhio. Selon Carl Frederick Berhmann, président de cette association, qui s’est confié au journal Le Nouvelliste, « cette contribution est arrivée après que le centre a présenté un plan et des besoins de financement pour ses interventions ».

« Nous nous sommes mis ensemble pour rassembler cette somme. C’est un premier pas de l’association dans cette bataille. Nous allons supporter d’autres groupes », a promis M. Berhmann.

Rappelons que jusqu’à ce lundi, 40 cas de contamination lié au Coronavirus ont été confirmés en Haïti. De ce chiffre, 3 décès ont été répertoriés sur tout le territoire national. Entretemps, les autorités sanitaires ont répertorié plus de 420 cas suspect et placé en quarantaine environ 400 personnes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :