Jeudi 23 May, 2019

Constitution: le rapport de la commission d'amendement dénoncé

Plus d’une dizaine de partis politiques dont Verite, Kontrapèp la, MOPOD, Pitit Dessalines, dans une note conjointe, dénoncent les propositions d’amendement de la constitution faites par la commission d’amendement de la chambre des députés présidée par Jerry Tardieu. Ils mettent en avant le déficit de légitimité dont souffre le parlement, ces derniers jours. Pour eux, les parlementaires ne peuvent engager la nation dans aucune refonte de la constitution voire une révision de celle-ci.

« Force est de constater aujourd’hui que ce parlement ne bénéficie pas de la crédibilité nécessaire ni de réelle représentativité pour engager la nation haïtienne dans un processus d’amendement de la constitution sans risque de turbulences sociopolitiques et de rejet de larges fractions de la société. Nous devrions éviter de commettre les mêmes erreurs. On se souvient encore de l’amendement frauduleux réalisé par le parlement et [l'ancien président] René Préval qui, jusqu’à présent, pose problème, lit-on dans cette note portant la signature de l’ancien sénateur Jean William Jeanty, à titre de porte-parole de ce groupe de formations politiques.

Alors que les responsables de ces partis politiques se sont abstenus d’analyser les propositions d’amendement en profondeur, ils rejettent, parallèlement, la méthode utilisée par les commissaires dans le cadre des consultations auprès des différents secteurs de la  vie nationale. Ils évoquent notamment le fait par les membres de la commission de décider unilatéralement de transcrire des propositions, s’il y en a eu réellement, des membres de la population, peut-on lire.

Ces structures politiques proposent l’organisation de la conférence nationale souveraine, qui selon eux, constitue la seule stratégie pouvant déboucher à une amélioration de la situation du pays.

La commission spéciale d’amendement de la chambre des députés avait présenté au public haïtien un ensemble de propositions dans un rapport de 54 pages pour refonder la nation haïtienne, il y a deux semaines. Elle avait, en outre, proposé de modifier le régime politique haïtien.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :