Comment se prépare l’investiture de Jovenel Moïse ?

Pour faciliter la transition, une commission de passation de pouvoirs est en passe d’être mise sur pied.

La date du 7 février, rendez-vous constitutionnel pour l’investiture du président élu, approche à grand pas. Le président sortant, Jocelerme Privert a présenté par devant l’assemblée nationale hier lundi son discours-bilan sur l’état de la nation, après un an de présidence provisoire avec un mandat spécifique : la poursuite du processus électoral enclenché en 2015. C'est presque fait. Son dernier défi : remettre le fauteuil présidentiel à son successeur Jovenel Moïse en gens de bien. 

Après lui avoir  adressé des félicitations et le souhait de succès dans le cadre des lourdes responsabilités qui l’attendent, Jocelerme Privert, devant le parlement a confié ceci : « J’ai d’ailleurs pris l’initiative, tout de suite après la publication des résultats consacrant sa victoire dans le journal officiel le Moniteur, de lui proposer la mise en place immédiate d’une commission mixte de passation de pouvoir, ce qu’il a accepté. »

Cette commission dont parle Jocelerme Privert est en train d’être mis sur pied. Il sera composé de 10 membres, 5 du côté de l’exécutif et 5 autre du côté du président élu.

Les noms de membres qui représentent la présidence sortante dans cette structure sont déjà rendus public. L’ancien Premier ministre Jean-Max Bellerive, chef de cabinet de Jocelerme Privert, est au poste de coordonnateur. Il est assisté de Joanas Gué, conseiller de Privert, la secrétaire générale de la Primature, Maritès Ménager, le chef de cabinet du Premier ministre, André Lemercier Georges, Herbert Docteur, membre de cabinet du Premier ministre.

« Cependant, du côté de Jovenel Moïse, personne n’est encore en mesure de dire qui sera membre de la commission, à moins d’un mois du 7 février », rapporte le quotidien Le Nouvelliste, citant un proche de Jovenel en ces termes : « Nous n’avons pas encore désigné de noms pour la commission. Attendez encore 24 heures. Mardi, on aura une rencontre avec l’autre partie au cours de laquelle les noms des membres de la commission seront rendus publics ». Refroidissement de l’équipe PHTK ?

Selon les précisions de Joanas Gué faites au Nouvelliste, cette commission travaillera sous la supervision du président élu Jovenel Moïse et du président sortant Jocelerme Privert. Les commissaires auront, entre autres, à mettre à la disposition de la nouvelle équipe des dossiers des ministères sectoriels et d’autres documents d’État.

Il faut rappeler que vendredi dernier, une rencontre devait se tenir entre les deux hommes au palais national dans l’objectif de discuter des dossiers d’Etat en vue de faciliter la transition. Mais  le dauphin de l’ancien président Michel Martelly du PHTK a finalement brillé par son absence et la rencontre a été avortée, a révélé une source au Palais national.

0 comments