Jeudi 22 Octobre, 2020

Comment Cécile McLorin Salvant a empoché $ 275 000 aux États-Unis

Cécile McLorin Salvant au festival international de Jazz de Port-au-Prince en 2019/ Photo: Rosny Ladouceur/Loop Haïti

Cécile McLorin Salvant au festival international de Jazz de Port-au-Prince en 2019/ Photo: Rosny Ladouceur/Loop Haïti

Huit artistes et créateurs ont reçu, cette année, la rondelette somme de 2,2 millions de dollars des États-Unis de la fondation Doris Duke. Cécile McLorin Salvant et Andrew Cyrille, deux artistes d'origine haïtienne, font partie de la cohorte. 

La pandémie de Covid-19 a impacté l’économie des modestes comme des plus illustres créateurs du monde entier. Toutefois, ils peuvent compter sur des bienfaiteurs qui sont prêts à mettre la main à la poche pour éviter le pire scénario.    

Aux États-Unis, la fondation Doris Duke vient de créer la surprise en allouant à huit artistes et créateurs 275 000 dollars pour leur « vitalité artistique » et leur « engagement » dans leur domaine respectif.

Fluctuation des revenus 

En proie à des difficultés financières, Cécile McLorin Salvant, une des récipiendaires de cette année, n’a pas caché sa satisfaction après avoir reçu la distinction. « Ce prix vient d’une année au cours de laquelle j’ai perdu tout travail rémunéré en raison de la pandémie », a-t-elle déclaré à Billboard.

Lire aussi: Cécile Mc Lorin Salvant nommée chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par la France

« [Le prix] est un cadeau à la fois d’espace et de temps, deux choses qui sont essentielles à toute entreprise créative ; et au-delà de cela, c’est un encouragement pour moi à continuer à faire un travail qui me fait peur », continue-t-elle.

Dans un communiqué disponible sur le site de la fondation, les récipiendaires sont décrits comme des « artistes individuels exemplaires en danse contemporaine, jazz, théâtre et travaux interdisciplinaires connexes ».

« Étant donné qu'en tant que musicien de jazz, les concerts ne sont pas toujours abondants et que les revenus peuvent fluctuer considérablement, le Doris Duke Artist Award allégera certainement la charge et me facilitera l'esprit pour me permettre de traverser ces périodes plus maigres avec moins de stress », a renchéri Cyrille, autre récipiendaire. 

Ce prix est un « investissement profond dans le potentiel des artistes de la scène dévouée, leur donnant les moyens grâce à la liberté d'un soutien illimité de prendre des risques créatifs, d'explorer de nouvelles idées et de payer pour des besoins professionnels et personnels importants qui ne sont généralement pas financés par des subventions liées à des projets. Chaque artiste Doris Duke reçoit un prix de 275 000 $. Un total de 250 000 $ du prix est totalement illimité et 25 000 $ sont consacrés à encourager l'épargne-retraite.

Salvant a compris le message, elle annonce déjà qu’elle va « explorer et prendre des risques ». « J'imagine déjà mes prochains projets et je réfléchis aux moyens de redonner, d'enseigner, de partager et d'aider les autres à s'épanouir », dit-elle à Billboard.

Liste des gagnants :

Cécile McLorin Salvant, compositrice et chanteuse de jazz

Andrew Cyrille, batteur et compositeur de jazz

Michael John Garcés, metteur en scène et dramaturge

Dael Orlandersmith, dramaturge

Ana María Alvarez, chorégraphe

Sean Dorsey, chorégraphe

Rennie Harris, chorégraphe

Pam Tanowitz, chorégraphe

Cet article a été mis à jour le 22 septembre 2020 à 11h am (heure haïtienne). 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :