Mardi 19 Novembre, 2019

Colère et émotion au Brésil après l'incendie d'un musée emblématique

Un gigantesque incendie ravage le Musée national de Rio de Janeiro le 2 septembre 2018

Un gigantesque incendie ravage le Musée national de Rio de Janeiro le 2 septembre 2018

Manque de fonds, incurie des pouvoirs publics, protestations de chercheurs et d'étudiants devant le site calciné: le gigantesque incendie du Musée National de Rio de Janeiro a provoqué une vive polémique lundi au Brésil.

"Le gouvernement doit aider le musée à reconstruire son histoire", a insisté un protestataire, pointant du doigt le manque de fonds alloués à l'entretien, en raison selon lui de coupes budgétaires.

Considéré comme le plus grand musée d'histoire naturelle d'Amérique Latine, le Musée national, qui a fêté en juin son bicentenaire, abritait environ 20 millions de pièces de valeur inestimable et une bibliothèque de plus de 530.000 titres.

- "Perte incommensurable" -

L'incendie, dont les causes n'ont toujours pas été déterminées, a débuté dimanche vers 19H30 locales (22H30 GMT) et s'est vite propagé dans les trois étages de l'édifice, dont la structure était surtout composée de bois et autres matériaux particulièrement inflammables.

"Nous croyons que des objets gardés dans un coffre au troisième étage ont pu être préservés", a affirmé Gustavo Lourenço, employé du musée.

Mais il a souligné qu'il s'agissait d'une partie insignifiante au vu de tout ce qui a été détruit, évoquant "une perte incommensurable".

"Je suis venu dire au revoir", a commenté sobrement un étudiant, avant d'enlacer un collègue, comme lui ému aux larmes.

- "Perte pour l'humanité" -

Plombé par une dette publique abyssale et des scandales de corruption à répétition, le Brésil, qui sort timidement d'une récession historique, a effectué ces derniers mois de nombreuses coupes budgétaires dans les secteurs de la recherche, de la culture et de la science.

Il y a trois mois, à l'occasion du bicentenaire, le Musée national avait obtenu un financement de 21,7 millions de réais (environ 4,51 millions d'euros) de la banque publique BNDES pour contribuer à la restauration du bâtiment.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :