Samedi 15 Décembre, 2018

CM2018: Premier couac pour le Brésil

Photo: FIFA

Photo: FIFA

A l’image de l’Allemagne battue quelques heures plus tôt par une excellente équipe mexicaine, le Brésil n’a pas tenu son rang pour son entrée en lice à la coupe du monde. Opposée à la Suisse, la Seleção n’a pas pu faire mieux qu’un décevant match nul (1-1). Zuber a répondu de la tête (50e) à la merveilleuse ouverture du score de Coutinho (20e). Neymar, très attendu dans cette coupe du monde, n’a pas brillé pour ce premier match.

Cette coupe du monde mène la vie dure aux favoris à la victoire finale. Après l’Espagne tenue en échec par le Portugal, l’Allemagne battue par le Mexique, c’est le Brésil qui s’est fait piéger par une équipe suisse très réaliste. Même s’ils ne sont pas créés beaucoup d’occasions, les helvètes ont profité de la seule véritable erreur de la défense brésilienne pour égaliser et repartir du Rostov Arena avec le point du match nul.

Et pourtant, tout avait parfaitement commencé pour les Auriverde. Coutinho, d’une frappe chirurgicale avait ouvert le score (20e, 1-0). Ce but splendide du no 11 brésilien était venu récompenser la belle entame de match de son équipe. Neymar, pas épargné par les défenseurs adverses, n’est jamais parvenu à entrer dans son match.

Après une première mi-temps globalement maitrisés, les Brésiliens ont un peu levé le pied en deuxième période laissant les coéquipiers de Xhaka revenir dans le match. Et sur un corner, la défense brésilienne a complètement oublié Zuber qui n’est fait pas fait prier pour égaliser de la tête.

Il faut dire au passant que l’arbitre mexicain de la rencontre Monsieur Ramos, a négligé une petite bousculade du buteur suisse qui aurait pu valoir une faute. Qu’importe ! A ce moment du match, les joueurs de Petkovic méritaient d’égaliser. 
Le Sélectionneur s’est ajusté, en entrant en jeu tour à tour Fernandinho, Renato Augusto et Roberto Firmino.

Revigoré par ces remplacements, les joueurs de Tite ont poussé jusqu’à la dernière seconde, mais la Suisse a tenu bon. Miranda (91e), Firmino (82e, 90e ), Neymar (83e), Coutinho (70e) ont eu de réelles opportunités de passer devant au score. En manque de réussite, ils ont vu leur tentative passer de justesse à côté. Quand ce n’était pas le cas, c’est un dernier pied suisse qui trainait dans la surface qui écartait le danger. Ou encore, c’est le Sommer, auteur d’un très beau match, qui s’interposait. 

Le score est resté inchangé jusqu’à la dernière seconde. Valeureuse jusqu’au coup de sifflet la Suisse est parvenue à tenir en échec le Brésil et son armada offensive. À l’exception de Coutinho, auteur d’un but magistral, les trois autres fantastiques (Jesus, Neymar, Willian) ont été bien contenus par la défense suisse. Ils devront réagir dès le prochain match pour éviter un nouveau couac à la Selação.

En tout cas, la Coupe du monde est lancée et elle n’a pas fini de nous surprendre. 

Nathan Laguerre

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :