Samedi 15 Décembre, 2018

CM2018: L'Espagne assure le stricte minimum

Photo de la FIFA

Photo de la FIFA

Pour sa deuxième sortie dans la coupe du monde Russie 2018, les espagnols ont buté sur une défense iranienne compacte et un gardien en état de grâce qui a fait de nombreux arrêts décisifs ayant permis à l’équipe iranienne de rentrer aux vestiaires sans encaisser de but.

La formation espagnole a fermé la première période avec 82% de possession de balle et dix (10) frappes dans les buts, mais sans pouvoir trouver la faille dans la défense iranienne. Une nette domination espagnole ou le défenseur Sergio Ramos a réussi plus de passes (55) que l’ensemble de l’équipe iranienne qui en a conclu que 49. Enorme !

Après la victoire des lusitaniens ce matin contre le Maroc, la sélection ibérique se trouvait dans une obligation de victoire pour rejoindre le Portugal dans la tête du classement et pour éviter le pire.

Il fallait attendre la 54e minute de jeu pour voir le seul but de la rencontre signé Diego Costa sur un coup de billard où le défenseur iranien tentait de dégager le ballon mais celui-ci a rebondi sur la jambe de Costa avant de filer directement dans les buts. Beiranvand était battu. Le Buteur d’Athletico Madrid, auteur d’un doublé face au Portugal, a inscrit un 3ème but sur son 3ème tir cadré dans la coupe du monde. Quelle efficacité !

L’Iran tombeur de Maroc aurait pu arracher le point du nul: d’abord sur un but que les arbitres du VAR ont annulé pour hors-jeu. Ensuite, sur un coup de tête de Medhi qui était, malheureusement pour les iraniens, un petit peu trop élevé.

Au final, Les Espagnols l’emportent sur la plus petite des marges (1-0) et font un grand pas vers les 1/8 ème de final. Pour son 3ème match, la sélection espagnole jouera contre les Marocains déjà éliminés de la compétition.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :